Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 20 Sep 2019 7:44



Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
 [Ex] Gharib Amzine 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 19 Aoû 2002 16:52
Messages: 10821
Citation:
Sept ans après son arrivée dans l'Aube, Gharib Amzine quitte Troyes. Le milieu de terrain marocain, âgé de 35 ans, s'est engagé ce dimanche avec Mulhouse (CFA), club avec lequel il avait réalisé ses débuts en Ligue 2 en 1994. Amzine compte à  son palmarès une coupe de France, glanée en 2001 avec Strasbourg.


6 Juil 2008 19:02
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 23:27
Messages: 37510
Localisation: Strasbourg
L'Alsace a écrit:
« Je ne suis pas Zorro ! »

Indisponible depuis le 9 août dernier, en raison d'un problème administratif, l'ex-international marocain Gharib Amzine retrouve enfin le terrain et le maillot mulhousien, demain à  Nancy (15 heures).

Gharib Amzine, retrouver le jeu doit être un sacré soulagement pour vous…

Oui, ça l'est. J'ai hâte de retrouver le terrain et surtout de pouvoir enfin filer un coup de main aux copains. Se trouver dans la tribune quand l'équipe est en difficulté, c'est vraiment ce qu'il y a de plus difficile. C'est à  la fois contrariant et très frustrant. Ça l'était d'autant plus que je n'étais pas blessé. Ça ne m'était jamais arrivé d'être indisponible autant de temps tout en étant en pleine possession de mes moyens. On apprend à  tout âge.

Comment avez-vous vécu cette période d'inactivité ?

Disons que ça allait jusqu'au mercredi, puisqu'on avait chaque fois un petit espoir d'être qualifié. Mais en fin de semaine, quand nous étions fixés sur notre sort, c'était plus compliqué de se donner à  fond à  l'entraînement. Mais bon, maintenant, cette page est enfin tournée.

Vous avez eu du coup l'occasion de voir plusieurs fois votre équipe à  l'Å“uvre. Quelle est votre analyse après ses sept premiers matches ?

Ma première impression est que cette équipe possède encore devant elle une grosse marge de progression. Et c'est précisément ce qui m'incite à  être optimiste. Elle a déjà  montré depuis le début du championnat de très nets progrès dans le jeu, mais il reste encore pas mal de petites choses à  corriger. Je pense notamment aux petites erreurs d'inattention qu'on commet encore trop souvent défensivement. On est un peu naïfs sur certains coups. Offensivement, le ratio « occasions-buts » n'est pas encore suffisant. En fait, on n'est pas assez efficaces dans les deux zones de vérité. Mais ce sont des choses qui se travaillent et, je le répète, l'équipe peut encore largement élever son niveau de jeu. Je reste optimiste pour la suite.

« Je veux relever le défi »

Aujourd'hui, vous ne regrettez donc pas le choix d'être venu à  Mulhouse…

Non, pas du tout. Comme je l'ai déjà  dit, si j'avais eu 30 ans, j'aurais certainement privilégié un club de National, mais là , j'aspirais quand même à  me rapprocher de ma famille, de ma région. Et puis le projet du FCM me semble aussi ambitieux que réalisable. Il y a tout pour réussir ici et j'ai une grosse envie de faire partie de l'équipe qui relèvera enfin le challenge. Vous savez, je ne suis pas venu ici comme un retraité. Moi j'ai encore soif de défis, de gros matches et de victoires.

Personnellement, votre retour en Alsace a-t-il été également conforme à  vos espérances ?

Oui, tout baigne. Ma petite famille est bien installée et on a retrouvé tout le monde. Personnellement, je suis aussi très heureux de pouvoir rejouer avec d'anciens coéquipiers comme Hervé (Milazzo), Samir (Bourouina) et même Hakim (Aibèche, l'entraîneur adjoint). Tout va bien.

Que pensez-vous pouvoir apporter au FC Mulhouse ?

Je vais déjà  donner le meilleur de moi-même à  chaque match, et puis on verra. Après, j'espère pouvoir apporter un peu de mon expérience aux plus jeunes. Je sais que l'on attend beaucoup de moi, mais je ne suis pas Zorro et je ne marquerai malheureusement pas cinq buts par match. Mais je vais tout faire pour aider l'équipe à  franchir encore un nouveau cap. Je suis venu ici pour ça.

Savez-vous à  quel poste vous évoluerez ?

Je ne sais pas encore. Le coach décidera et je m'exécuterai. Lors du premier match, j'avais effectivement évolué dans un rôle de milieu offensif et ça n'avait pas été un grand match de ma part. Mais toutes les rencontres de foot sont différentes et s'il faut rejouer à  ce même poste, je le ferai sans aucun problème. Je suis à  l'entière disposition de l'entraîneur.

Parlez-nous de ce match face à  la réserve de l'AS Nancy. Comment l'abordez-vous ?

Ce match, on l'aborde sereinement. On va essayer de ramener un bon résultat de ce déplacement. L'adversaire ? On ne s'en soucie pas vraiment. Comme toutes les réserves pros, elle peut de toute façon avoir un visage totalement différent d'une semaine sur l'autre. On se focalise donc davantage sur notre propre jeu. C'est à  nous, joueurs, d'appliquer les consignes à  la lettre et d'aller chercher les quatre points de la victoire à  chaque match. Nous restons sur trois matches sans succès, mais ce n'est certainement pas l'heure de faire déjà  un bilan. Prenons déjà  les matches comment ils viennent et continuons de travailler dur. Ça va payer, c'est sûr.

Recueilli par Pierre Chatelus

_________________
L'histoire est en marche ...


27 Sep 2008 7:24
Profil Site Internet
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 23:27
Messages: 37510
Localisation: Strasbourg
Citation:
59' : Coup de théâtre ici à  Molsheim. Gharib Amzine écope d'un second carton jaune synonyme de rouge pour une faute le défenseur strasbourgeois Rivieyran. Sévère.

_________________
L'histoire est en marche ...


22 Aoû 2009 16:23
Profil Site Internet
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 23:27
Messages: 37510
Localisation: Strasbourg
Invité ce soir de Planète Racing :)

_________________
L'histoire est en marche ...


15 Mar 2012 10:20
Profil Site Internet
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 17223
Localisation: Strasbourg
L'Alsace a écrit:
Amzine, le cœur haut-rhinois

Entre un FC Mulhouse qui lui a permis de devenir joueur professionnel et désormais entraîneur-adjoint en CFA, et un Racing avec lequel il a évolué trois saisons et remporté une Coupe de France, le coeur de Gharib Amzine n’hésitera pas, samedi, lors du grand derby.


Forcément, samedi, un peu avant 18 h et le coup d’envoi du grand rendez-vous, Gharib Amzine ira faire quelques pas sur la pelouse de la Meinau. Comme ça, juste pour le plaisir. Juste pour se souvenir des belles choses.

Le garçon de 39 ans est beaucoup trop sensible pour jouer l’impassible, celui à qui cela ne ferait rien de retrouver, douze ans après, un lieu béni, où il a écrit quelques-unes des plus belles pages de sa carrière. « Bien sûr qu’il y aura un petit pincement au cœur de me retrouver dans ce stade, concède-t-il simplement. Je n’ai jamais remis les pieds sur ce terrain depuis 2001, l’année où j’ai quitté le Racing pour Troyes. La Meinau, pour moi, ce sont mes débuts en Division 1, mes premières grandes victoires aux côtés de joueurs comme José Luis Chilavert, Corentin Martins ou Peguy Luyindula, mes premiers pas dans un autre monde. Tout ça, c’est inoubliable. »

« Attention, je suis un Mulhousien, moi ! »

Avant de poser ses valises à Strasbourg en 1998, Gharib Amzine était pourtant déjà passé sous le portique du monde pro. Mais c’était dans une autre division (D2). Un autre département. Un autre contexte, surtout. « Le FC Mulhouse, c’était un club beaucoup plus familial, se souvient-il. J’étais comme dans un cocon. Je connaissais tout le monde. J’étais déjà un mec heureux. »

Peut-être même le mec le plus heureux du monde puisque son rêve d’enfant n’a toujours été que de porter un beau jour les couleurs du FCM. « Attention, je suis un Mulhousien, moi ! J’ai fait toutes mes classes dans ce club et mon seul objectif était de jouer avec l’équipe première. Le Racing était déjà un grand club, mais il ne représentait pas plus que cela à mes yeux. Je regardais simplement les résumés de ses matches le dimanche à midi dans Sportshow sur FR 3 Alsace. »

S’il n’a jamais disputé le moindre derby alsacien durant sa carrière professionnelle, le Racing et le FCM n’ayant fait que se croiser au cours des années 80-90, Gharib Amzine a néanmoins toujours pu ressentir la rivalité historique et presque naturelle entre les deux clubs. « Chez les jeunes, déjà, on attendait les matches face au RCS avec impatience. Personne ne nous montait la tête pourtant, mais c’était comme ça. On avait envie de les taper parce que c’était le Racing, rigole-t-il. Et mon pote Martin Djetou (l’emblématique défenseur du Racing) m ’expliquait dernièrement que chez eux, c’était pareil. Une victoire face au FCM était toujours un peu plus belle qu’une autre. La rivalité était bien là, mais elle était excitante et saine. Ça donnait toujours des beaux matches, intenses et engagés. »

Aujourd’hui, celui qui est devenu au mois de décembre l’adjoint de Laurent Croci à la tête de l’équipe première du FCM n’attend pas autre chose du prochain sommet de CFA entre Strasbourg et Mulhouse. Excepté bien sûr la victoire finale de ses hommes : « Samedi, mon cœur ne pourra plus être partagé, évidemment. Désormais, le FCM est mon club à 100 %. Nous sommes toujours dans le coup pour la première place et le rendez-vous à Strasbourg peut vraiment nous permettre de relancer notre deuxième partie de saison. Nous irons là-bas pour gagner. Il y aura plus de 10 000 personnes dans le stade, tout sera réuni pour nous transcender. »

« Au match aller, je frissonnais »

« Amoureux du football » , comme il se définit lui-même, l’ex-international marocain dit aimer « par-dessus tout » ces rendez-vous brûlants, dont le CFA est malheureusement si avare. « Perso, mon meilleur souvenir de la saison reste pour le moment le match aller face au Racing, même si nous n’avions pas gagné (1-1). C’était énorme de revoir autant de monde au stade de l’Ill, de sentir un tel engouement et autant de passion autour de nous. Moi je frissonnais comme un gamin. C’est pour tout ça qu’on aime le foot, non ? »

Pour la première fois depuis l’arrêt de sa carrière de joueur, Gharib Amzine retrouvera donc la Meinau, ce samedi après-midi. Et pour la toute première fois également, sa femme, sa fille et quelques membres de sa belle famille viendront le soutenir. Enfin, façon de parler. « La plupart sont pro Racing, se marre-t-il. Mais ça ne me pose pas de problème. Les gens sont libres d’aimer qui ils veulent. L’important, c’est que le football gagne à la fin… et le FCM. »

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


5 Avr 2013 9:51
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Fév 2003 21:07
Messages: 17223
Localisation: Strasbourg
L'Alsace a écrit:
« Pas de rivalité exacerbée »

À l’image du président Marc Keller, Haut-Rhinois pur jus et ancien du FC Mulhouse, les Strasbourgeois voient moins le derby de samedi (18 h) à la Meinau comme le pic de la rivalité régionale que comme l’une des cinq confrontations directes qui les attendent avec les autres prétendants à l’accession en National.

Il est à peine 11 heures hier à la Meinau. Dans un instant, le guichet installé dans le minuscule hall d’entrée du Racing sera officiellement ouvert. En réalité, il l’est depuis quelques minutes. Les premiers supporters désireux d’acheter leur (s) billet (s) pour le derby contre le FC Mulhouse, samedi (18 h), ont déjà frappé à la porte.

Ce n’est pas l’hystérie, mais la demande est réelle (Ndlr : hier soir, la barre des 11 000 billets vendus était toute proche). De son bureau, le président du RCSA Marc Keller observe le va-et-vient avec un sourire non dissimulé. « Il n’y a pas de file d’attente, mais aux heures d’ouverture (1), le flux est incessant. On sent une mobilisation. Samedi, le stade sera fortement rempli, comme il l’aurait été contre Lyon-la-Duchère si le match n’avait pas été reporté le 15 décembre. Ça fait plaisir. Ce qui m’a le plus surpris, ce sont les achats sur internet (sur www.rcstrasbourgalsace.fr). Ils sont presque au même niveau que les ventes au guichet. Ça prouve qu’il y a une évolution dans les modes de réservation. D’un autre côté, j’ai vu des gens du 3e âge venir ici avec leurs petits-enfants, parce que ça leur fait plaisir de récupérer physiquement leurs billets. Ça leur rappelle toute une époque, de bons souvenirs aussi. »

Ça lui en rappelle forcément aussi, lui qui fut l’un des acteurs majeurs du derby - en Division 2 - au début des années 1990, d’abord sous la tunique blanche du FCM, ensuite sous celle Ciel et Blanc du Racing. Avant le match aller 2012-2013 (1-1 le 10 avril au stade de l’Ill), il était d’ailleurs le dernier buteur strasbourgeois de l’histoire des derbys (2-1 pour Mulhouse à domicile le 19 janvier 1992). Aussi, pour le Haut-Rhinois pur jus qu’il est (enfant de Balgau, comme son coach de frère François), les querelles de clocher alsaco-alsaciennes ne signifient-elles rien. « C’est un match important, parce que nous sommes dans la course à la montée, comme cinq ou six autres équipes. Mais pour ce qui concerne l’histoire du derby et la pseudo-rivalité entre les deux clubs, nous ne sommes pas du tout dans cet état d’esprit. Pour nous, il n’y a pas de rivalité exacerbée. Les joueurs savent qu’ils doivent gagner, mais ils diront la même chose quatre jours plus tard contre Moulins. Nous nous battons pour redevenir la locomotive du football alsacien. Ce n’est pas faire injure à Mulhouse que de le dire. »

David Ledy : « Il reste neuf finales »

D’une certaine manière, la lutte pour l’accession que se livrent le Racing, leader depuis hier après les sanctions infligées à Grenoble (voir par ailleurs), et le FCM, mais aussi le GF 38, Lyon-la-Duchère, Moulins et Raon atténuerait presque le côté passionnel du derby. Demain, les deux équipes auront en effet bien plus à perdre qu’une rencontre de prestige pour la suprématie régionale. « Il reste neuf matches. Ce seront neuf finales » , lance ainsi l’Aspachois David Ledy qui n’est évidemment pas le moins Mulhousien des Strasbourgeois, puisqu’il a joué 11 ans au FCM. « Nous avons une fin de championnat compliquée avec des confrontations directes contre Mulhouse, Moulins, Lyon-la-Duchère, Grenoble et Raon, tous nos concurrents à l’accession. Le derby n’est que la première. Il ne faut penser qu’aux quatre points à prendre, que ce soit contre le FCM ou Moulins quatre jours plus tard, même si nous savons que l’attente du public sera plus forte lors du derby. »

Arrivé au Racing fin décembre après avoir été approché par… Mulhouse, l’ex-Marseillais Jean-Philippe Sabo (2), grand spécialiste des derbys (contre Nîmes lorsqu’il jouait à Montpellier, face à Bastia lorsqu’il évoluait à l’AC Ajaccio et devant le PSG avec l’OM), a bien saisi la portée de celui d’Alsace. Du moins pour l’environnement. « Je ne suis ici que depuis trois mois, mais j’ai vite pris conscience de la rivalité entre les deux clubs. Pour autant, c’est un match qui vaudra quatre points, pas plus. »

On n’en jurerait pas. Car dans la mesure où sauf en cas de nul, il en fera gagner quatre au vainqueur et abandonner trois au perdant, ce derby en vaudra sûrement plus.

(1) De 11 à 14 h et de 17 à 18 h 30 aujourd’hui, de 10 à 15 h demain.

(2) Son ischio-jambier gauche, touché samedi dernier à Auxerre, va mieux. Le néo-Strasbourgeois a reçu le feu vert du staff médical pour effectuer un test ce matin. La décision sur sa participation au derby sera prise ensuite, mais elle semble en bonne voie. Rappelons que J.-P. Sabo sera suspendu mercredi contre Moulins pour une accumulation d’avertissements.

_________________
"Il n'est pas concevable que Strasbourg, capitale européenne, n'accueille pas l'Euro-2016" (Roland Ries, Jacques Bigot, juillet 2009)


5 Avr 2013 9:52
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 26 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com