Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 12 Nov 2019 20:41



Répondre au sujet  [ 44 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 [Ex] Rafik Mezriche 
Auteur Message
Entraineur jeunes@Staff
Entraineur jeunes@Staff
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Aoû 2002 14:57
Messages: 1445
Localisation: Massay (18)
DNA a écrit:
Il a 25 ans. Comme un nombre de plus en plus croissant de footballeurs professionnels, Rafik Mezriche est sur le bord de la route. Prêté par le Racing à  Gueugnon la saison dernière... où il s'est blessé, est en fin de contrat. Et n'a plus de club. Il se souvient exactement de l'action : « Je suis entré dans la surface de réparation. Côté droit. J'ai voulu centrer en retrait, mais mon pied d'appui, le gauche, est resté bloqué dans la pelouse. C'était le 8 février dernier, à  Gueugnon, et nous menions 2-0 contre Valence... » Le diagnostic est sans appel : fracture de la malléole externe et arrachements ligamentaires internes. Depuis ce jour, Rafik Mezriche se soigne. Panse ses plaies autant physiques que morales. « C'est dur, très dur à  vivre. Quand tu es blessé, tu n'existes plus. Ou presque. Seuls les copains, Habib Beye, qui m'héberge depuis trois bons mois, Danijel Ljuboja, Teddy Bertin et Mamadou Bagayoko, prennent de mes nouvelles. Sans eux, j'aurais l'impression d'être mort. »

« Rappelez quand vous serez guéri »

Et puis, comble de malchance, le milieu de terrain strasbourgeois, prêté au FC Gueugnon la saison passée, est en fin de contrat au Racing. Sans club désormais, car son bail se termine ce 30 juin . « Sur le papier, je suis encore Strasbourgeois, dit-il. Dans les faits, non. Après cette date, c'est basta... » Alors, aujourd'hui, il s'inquiète à  juste titre de son avenir. Incertain. « Je ne sais pas ce que je vais devenirl. J'ai quelques contacts téléphoniques, mais on me demande de rappeler quand je serai guéri. Je ne peux pas montrer ce que je vaux. Alors, même si j'essaie de positiver, ma situation n'est pas géniale , se force-t-il à  sourire. Il espère être remis sur pied début août, six mois après sa blessure, et multiplie les séances au centre Clemenceau de Strasbourg. « J'y suis de 9h à  15h30 tous les jours. Sans ces séances, je trouverais le temps très long », soupire-t-il.

Ce matin, plus qu'un autre matin, il souffrira un peu plus. « Les copains reprennent l'entraînement. Le train part sans moi. Ça va me faire bizarre. Quand je suis arrivé au Racing, j'avais 16 ans. J'aurai un gros pincement au coeur ce matin. Mais c'est la vie », souffle Rafik Mezriche. Et même s'il a appris le non-renouvellement de son contrat de manière expresse (« en conduisant Habib Beye à  l'entraînement à  la fin du mois d'avril, j'ai croisé Marc Keller. Il m'a dit que je serai libre en fin de saison. Tout s'est passé en cinq minutes »), ce nouveau choc a été rude. « Le Racing, c'est mon club, lâche-t-il. Mon club de coeur. Mais je n'en veux à  personne. Le club a fait ses choix même si je rêvais qu'il me propose un contrat d'un an. Histoire de me relancer et de me remettre sur... pied. Il n'y a plus de club familial dans ce milieu, je le regrette. » Alors, comme près de 300 joueurs de Ligue 1 et de Ligue 2, il va aller à  la chasse au contrat. Sauf qu'il ne pourra se mettre sur le marché qu'au mois d'août, au mieux. Après le début de la saison. « A certains moments , j'ai aidé le club (il avait joué 18 rencontres de championnat lors de la remontée en Ligue 1) et je me suis toujours battu pour lui sans rien dire. Sans rien revendiquer, je répondais présent. J'espérais un petit retour. Ce sont neuf années de ma vie qui s'effacent en quelques secondes », souffle-t-il sur ses dernières illusions.

Un peu « au pied du mur », un peu au fond du trou avec son salaire juste au dessus de la charte du football professionnel (4500 euros par mois environ), Rafik Mezriche se pose des questions.

« J'espérais un petit coup de pouce, je ne l'ai pas eu, regrette-t-il. Aujourd'hui, ma compagne de route c'est l'angoisse. Dire qu'il y a quelques mois, je jouais avec la sélection algérienne et que je pensais disputer la CAN. Mes rêves se sont évaporés d'un seul coup. » Son espoir d'aujourd'hui, c'est simplement, un jour de pouvoir à  nouveau « mouiller un maillot, même s'il n'est plus bleu comme celui du Racing... »


Même si cet article est souvent pompeux et larmoillant, c'est vrai que vu sous un angle du joueur qui a passé sa vie au Racing, international dans son pays (un peu comme N'Gambi), mais qui ne peut pas retrouver de contrat alors qu'il est au "minimum syndical" (déjà  élevée), ça me donnerait presque envie de le refaire signer un an... :cry:

Mais bon, on a dit que la politique du club était de se débarasser des handicappés, donc pas de dérogation... :roll:

_________________
La victoire est en nous... parfois :-/


25 Juin 2003 10:04
Profil ICQ YIM Site Internet
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 7 Aoû 2002 23:41
Messages: 3719
Localisation: Haguenau (67)
Message 
Mouai c'est un joueur moyen qui se trouvera un club en Ligue 2 une fois rétabli. Je ne pense pas qu'il ai à  se soucier de grand chose. En tout cas aucun intérêt pour le racing !


25 Juin 2003 11:56
Profil ICQ YIM
Message 
mais on lui a pas troip donné sa chance non plus non??

18 matchs en 2001 2002 en D2 c est dc qu hasek lui faisait un minimum confiance

faut pas non plus se précipiter pr virer les jeunes

regarde montpellier y a que des jeunes formés au club 18 sur 22

kante on avait fait une croix dessus et tt d un coup il peut pas aller a nice

non je crois qu il y a des trucs a revoir ds la politqiue d integration des jeunes au racing

l exemple henri camara suffit a prouver que c ets pas notre point fort la gestion des jeunes espoir


25 Juin 2003 12:40
Aspirant@Pro
Aspirant@Pro

Inscription: 12 Avr 2003 22:20
Messages: 136
Message 
Mezriche malgré qu'il soit made in Leroy est un assez bon joueur qui a réussi deux assez bonnes saisons en L2 avec Stras' et Gueugnon donc je pense qu'effectivement il devrait pas avoir trop de peine à  retrouver un club...


25 Juin 2003 13:29
Profil
Entraineur adjoint@Staff
Entraineur adjoint@Staff

Inscription: 9 Aoû 2002 12:52
Messages: 1839
Message 
gigi a écrit:
non je crois qu il y a des trucs a revoir ds la politqiue d integration des jeunes au racing

c'est vrai : on veut s'appuyer sur la forumation, mais on ne fait pas confiance aux jeunes (preuve : la durée des contrats pro proposés aux jeunes du centre : 1 an !)

Jdin014 a écrit:
il devrait pas avoir trop de peine à  retrouver un club...
son pb, c'est qu'il ne pourra s'entraîner qu'à  partir du mois d'août (si tout va bien), donc les clubs (même ceux de L2) auront peut-être déjà  fait leur marché :roll:


25 Juin 2003 13:47
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 19 Aoû 2002 15:52
Messages: 10821
Message 
l'article est triste mais bon...on a trop fait l'assistante sociale au racing, je ne m'inquiéte pas pour lui.


25 Juin 2003 17:52
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Aoû 2002 10:53
Messages: 5362
Localisation: Lingolsheim
Message 
Citation:
l exemple henri camara suffit a prouver que c ets pas notre point fort la gestion des jeunes espoir

Pour Camara c'est totalement une autre histoire. Et à  l'époque ce qui n'a pas fonctionné c'est plutôt le gestion du départ des extra-communautaires indésirables.


25 Juin 2003 19:29
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 22:27
Messages: 37513
Localisation: Strasbourg
Message 
C triste ..


Comment une carriere de joueur peut basculer en un quart de seconde au moment ou il s'en blessé....

C deja arrivé pour d'autre joueur je crois... mais j'ai plus de nom ...
C souvent des joueurs de la trentaine ....

_________________
L'histoire est en marche ...


25 Juin 2003 23:27
Profil Site Internet
Aspirant@Pro
Aspirant@Pro

Inscription: 12 Avr 2003 22:20
Messages: 136
Message 
Si sa n'arrivait qux joueurs en toute fin de carrière à  la Seaman sa irait encore mais là  Mezriche a tout juste 25 ans et a perdu une année quasiment et n'a pas pu aller à  la CAN
Il faut esperer que le Rafik va pouvoir continuer à  bien jouer, mais cette histoire nous prouve au - qu'il ya encore des joueurs amoureux du rcs pas sur que sa soit le cas avec l'équipe actuelle :(


26 Juin 2003 9:27
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 8 Aoû 2002 10:53
Messages: 5362
Localisation: Lingolsheim
Message 
C'est quand même bizarre, tous ces joueurs amoureux du Racing dès qu'ils sentent que leur carrière est finie. Le Mezriche, si jamais il avait été contacté par Marseille, il aurait fait ses bagages avant même que Keller n'autorise le transfert.


26 Juin 2003 10:28
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 44 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com