Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 12 Nov 2019 20:39



Répondre au sujet  [ 367 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5 ... 37  Suivante
 [11/12] Le Fil Rouge 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 7 Juin 2004 20:45
Messages: 10735
Localisation: Illkirch
En gros l'année prochaine le Racing n'existera tout simplement plus ...

Si on prend au pied de la lettre tout ce qui est dit par Hillali et son grand ami Cornellie :

Abandon du statut pro donc retour au statut amateur, interdiction de monter pendant deux ans, tous les joueurs du club peuvent partir gratuitement

On quitte la Meinau si la ville ne l'offre pas gracieusement, on se délocalise dans une autre ville

Bref on est pas dans la merde :?

_________________
C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches. Victor Hugo

Être riche, c'est avoir suffisamment de nourriture pour toute l'année Paysan Népalais

Tout ce qu'ils veulent c'est une France qui ferme sa gueule Dub Inc


8 Juin 2011 21:42
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 11814
Localisation: HAGUENAU
non seulement disparition du club, mais aussi du nom ...avec une création FC je pense qui évitera de payer des droits


8 Juin 2011 21:48
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 7 Juin 2004 20:45
Messages: 10735
Localisation: Illkirch
Je vote pour l'ETOILE BLEUE DE STRASBOURG ;)

_________________
C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches. Victor Hugo

Être riche, c'est avoir suffisamment de nourriture pour toute l'année Paysan Népalais

Tout ce qu'ils veulent c'est une France qui ferme sa gueule Dub Inc


8 Juin 2011 21:49
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 26 Jan 2008 18:21
Messages: 11814
Localisation: HAGUENAU
et une majorité de joueurs de l'équipe 2 qui s'en iraient aussi ailleurs...Haguenau par ex :lol:


8 Juin 2011 21:49
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 22:27
Messages: 37513
Localisation: Strasbourg
L'Alsace a écrit:
Un club d’amateurs

Auditionné hier matin par la DNCG (1) à Paris, le président Jafar Hilali lui a confirmé sa volonté d’abandonner le statut pro et de quitter le RCS. L’organe de contrôle financier lui a laissé jusqu’à ce midi pour effectuer une marche arrière que seule la vente du club pourrait enclencher.

Jafar Hilali ne rit plus. Loin d’afficher l’air bravache qui éclairait son visage à chacune de ses – rares – apparitions publiques en un an et demi à la tête du Racing (2), l’homme d’affaires londonien avait la mine un peu contrite hier matin lors de son audition devant la DNCG. Attendu sur place par nos confrères de « France 3 Alsace » (3), celui qui, il y a un an, s’était présenté devant les membres de l’organe de contrôle financier de la Ligue comme « le Mozart de la finance » était en panne d’inspiration.

Depuis un an, Hilali pilote un avion dont il a coupé les moteurs, par défi sans doute. Alors que le crash est imminent, il aimerait descendre. Mais il est probablement trop tard. En se montrant inflexible ( « J’ai fait une mise à prix à dix millions, pas un euro de moins, pas un euro de plus », avait-il déclaré dans « L’Équipe » le 29 avril), en multipliant depuis des mois les attaques contre l’environnement alsacien, il a jeté tous ses parachutes par le hublot.

Il a même fini par se mettre à dos les instances du football national par ses initiatives incompréhensibles dont il devra prochainement répondre devant le conseil national de l’éthique (voir par ailleurs). Alors que le Racing coule et qu’il a balancé tout le monde ou presque par-dessus bord, à commencer par une bonne moitié des salariés, il se retrouve seul.

Hier, devant les caméras de « France 3 », il est apparu résigné, même si le naturel est parfois revenu au galop. « J’en ai assez. On va quitter le club dès que quelqu’un se manifestera. Beaucoup de gens attendent la DNCG en pensant négocier le prix. On ne négociera rien du tout. On attend des offres fermes. »

A priori, ces offres fermes n’arriveront pas. Pourtant, depuis quinze jours, le propriétaire du Racing a personnellement fait de la retape sur le site internet du club pour garantir qu’on se bousculait au portillon pour reprendre un club agonisant. Le 1 er juin, il y a même publié la liste des sept repreneurs potentiels. Mais aucun n’a formalisé une proposition. Pire, certains annoncent avoir jeté l’éponge (voir ci-dessous).

Le professionnalisme meurt à 78 ans

Ce jeudi devant la DNCG, J. Hilali, accompagné de son fidèle et discipliné lieutenant, le directeur général Christophe Cornelie, a officialisé l’abandon du statut professionnel en 2011-2012. Le gendarme financier de la Ligue lui a toutefois donné jusqu’à ce midi pour faire machine arrière. Faute de quoi, l’acte de décès du professionnalisme à Strasbourg sera officiellement délivré à l’âge de 78 ans (depuis 1933 pour un club né en 1906). Le dossier du RCS sera alors transmis à la commission fédérale de contrôle des clubs. En clair, la DNCG de la Fédération.

Jamais disposé, jusqu’ici, à transiger, le probable dernier président de l’ère professionnelle invite encore les candidats acquéreurs - du moins ceux qui restent - à lui adresser une offre ferme avant ce midi. « Inconcevable », témoigne un proche du dossier. Hilali va même jusqu’à prétendre que la situation du RCS n’a rien de catastrophique. « Si Carousel Finance SA (sa société, propriétaire du club) abandonne 3,4 millions de compte courant […], les comptes seront à l’équilibre. Le club n’aura plus de dettes. Il n’y aura pas de déficit. Les finances seront saines. »

Plus d’entraîneur, ni de joueurs, ni de club ?

Plus de dettes ? Quid des litiges aux Prud’hommes dont les premiers verdicts tomberont début septembre ? Le RCS est le premier à admettre que 3,794 millions d’euros (hors dossier José Luis Chilavert, le gardien paraguayen qui réclame à lui seul près de 8 millions) n’ont pas été provisionnés. Quid, aussi, d’un secteur sportif en charpie, avec le départ de l’entraîneur Laurent Fournier à Auxerre et, surtout, des joueurs sous contrat, professionnels ou en formation ? Car l’abandon du statut pro les libère tous sans exception en même temps qu’il scelle la mort du centre.

Aujourd’hui, Hilali, qui n’a pas cédé un pouce de terrain depuis des mois et a découragé tous les repreneurs potentiels par son obstination, ouvre la porte. Sans doute pour ne pas être accusé ultérieurement d’avoir fait sciemment capoter la vente et envoyé le club par le fond. Mais au fond justement, personne n’est dupe et tout le monde sait qui est l’unique auteur de cette chronique d’une mort annoncée.

« Pas un centime de plus »

Hier matin, Jafar Hilali a acté devant la DNCG sa volonté de ne pas garder le contrôle du club la saison prochaine. Ça n’augure
évidemment rien de bon dans tous les cas de figure. Le club file tout droit vers sa disparition. « Je ne remettrai plus un centime. Il n’est pas du tout dans notre souhait de faire disparaître le club. On est disposé à tout laisser. Mais il faut des gens sérieux en face. J’ai fait un trait sur ce club. Nous nous sommes beaucoup investis et je ne veux plus m’investir. Contractuellement, je me suis engagé auprès de la DNCG jusqu’à la fin de cette saison, pas plus. On a compris que tout le monde voulait qu’on parte. »

LA PHRASE

« Après avoir mis sept millions d’euros et sauvé un club, on nous demande de partir comme des voleurs. Donc, on part. Mais on
partira dans les règles. On négocie, mais on ne brade pas. » De Jafar Hilali hier au micro de « France 3 Alsace » qui a donc sauvé un club en demandant le retour dans le monde amateur après 78 ans de professionnalisme et en pronostiquant une prochaine rétrogradation administrative en CFA.

Pignatelli veut ses 250000 euros

On ne l’entend plus depuis des mois. Probablement parce qu’après son éviction de toutes les structures décisionnaires du Racing, il n’a plus voix au chapitre. Mais Dominique Pignatelli n’en possède pas moins toujours 9,36 % du capital du club et 1,126 million de compte courant qu’il n’a pas abandonné. Sur ce total, il a injecté 250000 euros le 5 juin 2006. « Une somme qui devait être bloquée pour cinq ans », détaille le PDG d’Intergraphic. « Aujourd’hui, les cinq ans sont passés. J’ai mandaté mon avocat Damien Wedrychowski pour en exiger le remboursement dans une lettre à Christophe Cornelie, le président d’EuroRacing, la holding de tutelle à laquelle j’ai donné ces 250000 euros. Je ne me fais aucune illusion, mais je suis curieux de voir la réponse de Cornelie. Je me sens dans mon droit de réclamer cette somme à un actionnaire majoritaire qui m’a révoqué, attaqué en justice et ne m’a pas associé, ni les autres actionnaires minoritaires non plus, aux décisions. »

(1) Direction nationale du contrôle de gestion.
(2) Il n’a officiellement pris la présidence que le 10 novembre 2010, mais a toujours été l’homme qui tirait les ficelles.
(3) Toutes les déclarations de Jafar Hilali sont extraites de l’interview accordée à la télé régionale que « L’Alsace » remercie.

_________________
L'histoire est en marche ...


10 Juin 2011 6:54
Profil Site Internet
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 22:27
Messages: 37513
Localisation: Strasbourg
DNA a écrit:
Derniers espoirs envolés

Frédéric Sitterlé, l’entrepreneur alsacien, a tenté hier une opération de la dernière chance pour sauver le Racing. Mais sa proposition de rachat, émise vers midi, a été refusée par Jafar Hilali en fin d’après-midi. Ce qui condamne le Racing à l’abandon du statut pro… et même pire.

Décidément, le feuilleton Racing n’en finit plus. Et la vérité d’un jour n’est pas toujours celle du lendemain. Hier matin, tout semblait perdu pour le Racing, en passe d’abandonner le professionnalisme après plus de 75 ans sous ce statut. Mais à midi, l’espoir est revenu grâce à Frédéric Sitterlé. L’entrepreneur alsacien – qui avait déjà tenté de racheter le club l’an passé avec l’aide d’un pool alsacien et de Henri Ancel – a fait la proposition de la dernière chance à Jafar Hilali.

Proposition à midi, refus dans la foulée

L’entrepreneur a envoyé, via mail un plan de rachat en trois phases. Sitterlé se proposait de verser 1,6 million d’euros dans un délai de 48h, puis de verser un million supplémentaire en cas de remontée en L2, et un million de plus en cas de retour du Racing en L1.

Le total de 3,6 millions d’euros envisageable pour un club acheté 1,7 million par Jafar Hilali en janvier 2010 n’apparaissait, a priori, pas comme une mauvaise affaire.

L’offre a suscité l’espoir du côté des amoureux du Racing. Celui-ci a été de très courte durée. En moins d’un quart d’heure, la réponse n’a pas laissé l’ombre d’un doute. Jafar Hilali a tout bonnement fermé la porte à double-tour, indiquant à son interlocuteur que la proposition « ne l’intéressait pas ».

C’est comme si la lassitude décelée dans les propos et sur le visage du président ces dernières heures se concrétisait dans une position fermée à toute solution. À 17h, Jafar Hilali a donné une explication à ce qui peut paraître comme une fin de non-recevoir à l’investisseur alsacien.

« J’ai échangé une dizaine de mails avec Frédéric Sitterlé, c’est vrai, a souligné le président désireux de s’en aller. Mais je dois constater qu’il n’y a pas d’acheteur, il n’y a pas de repreneur sérieux. Je n’évoque plus le chiffre de dix millions d’euros, pour vendre le club. Mais là, je ne pouvais que refuser. »

La même réponse négative a ensuite été donnée à Jean-Claude Calisesi, l’entrepreneur nancéien, qui avait officiellement fait la proposition de reprise avec délégation (DNA d’hier). Jafar Hilali serait à ce moment-là resté propriétaire jusqu’au redressement du club par l’équipe de Calisesi et cette dernière aurait ensuite racheté le club 5 millions d’euros.

« Au bout de 3 à 4 mois, on aurait fait le premier verse ment. Mais Jafar Hilali voulait la somme immédiatement, explique le repreneur nancéien qui est le seul à se montrer optimiste. Je pense que Jafar Hilali va garder le statut pro et nous recontacter, car nous avons fait une offre où il rentre dans ses frais », explique encore Jean-Claude Calisesi.

Le Lorrain n’excluait donc pas un ultime rebondissement avec un courrier sollicitant une dérogation pour conserver le statut pro adressé à la Ligue, avant minuit. Mais le président semblait bel et bien décidé à jeter l’éponge et à plonger le Racing dans une minuscule dimension inédite.

Vers une cessation d’activité

« Ce que j’envisage désormais, c’est de présenter un budget cohérent pour un club amateur à la commission fédérale de la direction de contrôle de gestion, a poursuivi Jafar Hilali. Mais je sais qu’il sera retoqué, puisque je ne compte pas entériner mon abandon de plus de trois millions en compte-courant. »

La sanction ne tarderait pas, le budget 2010-2011 clôturé sur un énorme déficit, se révélant irrecevable pour le gendarme du foot français. Une relégation dans le championnat de France amateur serait au programme. Aussi, le pire est-il à venir dans l’esprit du n°1 du Racing.

« Jusqu’à la fin du mois de juin, cela devrait aller, a conclu Hilali. Mais ensuite, si aucun repreneur ne s’est manifesté jusque-là, la suite est claire. Je m’adresserai au Tribunal de Grande Instance (plus exactement à sa chambre commerciale) pour signifier une cessation d’activité. » Le Racing serait bel et bien mort ou alors un fantôme voguant au 5 ou 6 e échelon de la hiérarchie nationale.

« Ce refus est surprenant. Jafar Hilali voulait qu’on lui fasse une offre ferme. Là, elle a été faite et il n’en a pas tenu compte et n’a même pas cherché à discuter. On ne sait pas où il veut en venir. Car en perdant le statut pro, il a encore réduit un peu plus la valeur du club », ajoute Alain Fontanel, l’adjoint au maire chargé du dossier.

« Frédéric Sitterlé a fait une proposition tout à fait raisonnable. Je ne comprends pas que Jafar Hilali ait refusé », constate de son côté Léonard Specht. « J’avais dit que le 4 décembre 2009 (ndlr : jour de la vente du Racing par Philippe Ginestet) était un jour noir. Et la suite m’a donné raison. Jafar Hilali a méthodiquement détruit le Racing pendant 18 mois, explique de son côté Dominique Pignatelli, actionnaire minoritaire du club. Et en plus de détruire le Racing, il a découragé les dernières personnes prêtes à investir par ses attitudes provocatrices ».

Au final, l’opération de la dernière chance a échoué. Désormais, la Ville, l’association (et notamment le trio Jean-Marc Kuentz, Patrick Spielmann et Léonard Specht) vont se mettre autour d’une table pour essayer de trouver une solution pour « créer les conditions de restructuration du club », dixit Fontanel.

Une AG extraordinaire de l’association va se tenir en début de semaine prochaine, une réunion est aussi prévue mercredi pour évoquer le sort du centre de formation. Il s’agit de réécrire une pratique du foot à la mode strasbourgeoise sur une page totalement blanche, sur les vestiges d’une période définitivement noire.

François Namur et Barbara Schuster

_________________
L'histoire est en marche ...


11 Juin 2011 8:16
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Aoû 2005 15:52
Messages: 12122
Localisation: expatrié à Los Angeles ...
Ça fait quand même gros cauchemar tout ça ... Au fond de moi je me dis qu'Hilali a un super plan, mais en fait je ne crois pas c'est juste un gros c..

_________________
"Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort" Nietzsche.
Image


11 Juin 2011 15:27
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Oct 2003 1:44
Messages: 6369
Localisation: La Garenne Colombes (92)
Il veut se foutre en cessation de paiement, liquider le club et essayer je ne sais trop comment de se refaire en passant par les tribunaux comme il l'a déjà fait avant ou alors c'est "avec moi ou rien".
Mais je reste persuadé que les instances dirigeants des fédés peuvent nous aider en étant moins obtus qu'à l'habitude, l'attitude lamentable d'Hilali pourrait nous servir mais il faut que ca se fasse avant le 1er juillet

_________________
30/10/09 Ca y est le racing est en national
06/01/10 Euh c'est peut être la CFA
Mais heureusement sur FM 2010, on peut jouer de la CFA (même CFA 2, les gars on peut faire mieux!!)
Bon ça y est les conneries sont finies on est en L1!!!!!!!!!!!!!!!!!!


11 Juin 2011 20:36
Profil ICQ
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Fév 2005 0:00
Messages: 6521
Localisation: Gingsheim
attend , tu as loupé l'épisode de la fin d'après midi !!!!

c'est pire que Dallas en ce moment le Racing !!!!


11 Juin 2011 20:41
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 27 Oct 2003 1:44
Messages: 6369
Localisation: La Garenne Colombes (92)
Oui j'ai vu ça plus loin

_________________
30/10/09 Ca y est le racing est en national
06/01/10 Euh c'est peut être la CFA
Mais heureusement sur FM 2010, on peut jouer de la CFA (même CFA 2, les gars on peut faire mieux!!)
Bon ça y est les conneries sont finies on est en L1!!!!!!!!!!!!!!!!!!


11 Juin 2011 20:45
Profil ICQ
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 367 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5 ... 37  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com