[Ex] Matz Sels

Vos impressions sur les anciens et actuels joueurs de l'effectif
Répondre
Avatar du membre
PoY
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 11882
Enregistré le : 9 nov. 2003 21:26
Localisation : Longjumeau

Re: Matz Sels

Message par PoY »

dna a écrit :« Cette expulsion n’a pas semé le doute dans mon esprit parce que ce n’était pas la même équipe, ni la même défense et que c’était un match amical. Il avait été organisé pour moi, mais certains joueurs n’avaient pas très envie »
Ca fait quand même peur de lire ca quand tu sais que ce sont les remplaçants qui jouaient, ils auraient du avoir envie de montrer qu'ils pouvaient avoir leur chance, bah non, ils n'avaient pas très envie :roll:
Matt67
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 3398
Enregistré le : 7 janv. 2018 17:46

Re: Matz Sels

Message par Matt67 »

Le seul qui a montrer de l'envie était Lebeau, et il est pas sorti du banc hier, preuve que TL ne compte pas sur lui, dommage il confirmera ailleurs.
Avec le temps les gens changent.....Certains murissent et d'autres pourrissent.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 23762
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Matz Sels

Message par Kaniber »

Et on va peut-être le regretter .
Matt67
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 3398
Enregistré le : 7 janv. 2018 17:46

Re: Matz Sels

Message par Matt67 »

Je pari même dessus.
Avec le temps les gens changent.....Certains murissent et d'autres pourrissent.
Avatar du membre
fan_racing
Secrétaire général@Directoire
Secrétaire général@Directoire
Messages : 9794
Enregistré le : 20 janv. 2005 15:00
Localisation : Mulhouse

Re: Matz Sels

Message par fan_racing »

J'ai l'impression que Sels s'est vite remis dans le bain. C'était le bon moment pour le relancer. Kawashima venait de faire une bourde contre Lens et les trêves successives ont vraiment permis à Sels de se préparer. J'espère qu'il va contribuer à ce qu'on gratte des points :)
Matt67
Responsable marketing @Directoire
Responsable marketing @Directoire
Messages : 3398
Enregistré le : 7 janv. 2018 17:46

Re: Matz Sels

Message par Matt67 »

Personne ne peut dire ou ne serions avec un SELS opérationnel toute la saison. Je rends hommage au vétéran qui la remplacer, tout n'est pas à jeter .
Avec le temps les gens changent.....Certains murissent et d'autres pourrissent.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 23762
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Matz Sels

Message par Kaniber »

Je suis d'accord avec toi Matt.
Avatar du membre
PoY
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 11882
Enregistré le : 9 nov. 2003 21:26
Localisation : Longjumeau

Re: Matz Sels

Message par PoY »

Eurosport.fr a écrit :Sels de retour dans la cage au bon moment pour Strasbourg - PSG
Absent pendant presque un an, le gardien international belge de Strasbourg Matz Sels est de retour à la compétition. Pas épargné par les blessures, le portier flamand espère porter les siens en fin de saison dans la course pour le maintien. Cette dernière passe par la réception d'un PSG en manque de repères ce samedi (17h00).

Confiné et sevré de matches en mars 2020, blessé gravement en juillet, de retour en avril 2021: le gardien strasbourgeois Matz Sels a retrouvé de bonnes sensations après 400 jours de disette en L1 et revient à temps pour défier le PSG samedi (17h00). "Il était notre gardien numéro 1, on était impatient de le retrouver. Il a rassuré tout le monde et ce match lui a redonné la flamme", a expliqué jeudi Thierry Laurey après la victoire contre Bordeaux (3-2) le week-end dernier.
Des arrêts propres, des sorties aériennes rassurantes, des relances efficaces et un penalty presque repoussé: à défaut du mur bleu des supporters, qui manque tant à la Meinau, les Alsaciens ont retrouvé en Gironde un autre rempart, qui peut s'avérer précieux lors des sept dernières journées. Si le RCSA compte tout de même sept points d'avance sur le barragiste (Nîmes) et huit sur le premier relégable (Nantes), le danger n'est jamais très loin cette saison pour une équipe incapable d'enchaîner les bonnes prestations. "Le match important pour regarder plus haut, on le perdait souvent", a constaté le Belge Sels (29 ans), resté impuissant dans la tribune durant sa longue absence.

Opéré en Belgique d'une rupture d'un tendon d'Achille, le portier sous contrat en Alsace jusqu'en 2024 a souhaité se reconstruire chez lui, à Anvers, auprès de sa famille. Il revenait régulièrement à Strasbourg, faire le point sur sa blessure et assister aux rencontres. "Je ne voulais pas être chaque jour avec l'équipe car mentalement c'était compliqué", raconte-t-il à l'AFP. Une situation intenable pour le colosse belge confirmée par Francky Vandendriessche, l'entraîneur des gardiens de La Gantoise, club qui a révélé l'international belge de 2013 à 2016.

"RASSURANT ET AUTORITAIRE"
"Matz est un bosseur. On faisait toujours du travail en plus après la séance, alors regarder les autres aller bosser par la fenêtre, ça lui a fait mal. C'était une bonne idée de faire une bonne partie de sa rééducation chez lui", a confié à l'AFP Vandendriessche. En pleine crise sanitaire, son retour à la compétition a été perturbé. Difficile de trouver des matches pour relancer la machine quand la réserve ne joue plus que quelques matches amicaux. Le 26 mars dernier, le champion de Belgique 2015 a disputé un match amical à Nancy (L2) mais s'est fait exclure après 34 minutes de jeu. "C'était le seul petit hic. Il lui a manqué les matches pour lui donner un peu plus de temps de jeu. On ne pouvait pas le prévoir", a précisé Laurey.

Face aux Girondins, malgré les incertitudes, Sels n'a "jamais douté". Il a encaissé deux buts sur lesquels il ne pouvait rien dont un penalty du Sud-Coréen Hwang, qu'il a bien failli repousser. "Avec les nouvelles règles honnêtement c'est très compliqué. J'ai attendu trop longtemps. Il m'a manqué une milliseconde, cinq centimètres, sinon je prends le ballon", a confié le Flamand.
Malgré le face-à-face raté, le vice-capitaine Adrien Thomasson l'a trouvé "très rassurant" et "très autoritaire". "Il revient bien et monte en puissance. C'est peut-être des matches comme celui qui arrive qui vont lui permettre d'engranger encore plus de confiance", espère l'ex-Nantais. Pour Sels, avant tout, "le plus important est de finir ce match contre Paris avec de bons sentiments même si tu perds, car les deux matches qui suivent sont contre Nîmes et Nantes, des concurrents directs."
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 23762
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Matz Sels

Message par Kaniber »

Alsa'sports a écrit : Retour compliqué pour Matz Sels !
De retour sur les terrains depuis la rencontre contre Bordeaux, l’international belge vit un retour un peu compliqué avec le Racing. Avec 7 buts encaissés depuis son retour, le portier strasbourgeois a dû récupérer le ballon au fond de ses filet autant de fois qu’Eiji Kawashima sur ses sept dernières rencontres disputées avec le club alsacien cette saison.

Pour son retour dans le onze titulaire, Matz Sels a vu le Racing Club de Strasbourg s’imposer contre Bordeaux. Une victoire 2-3 où l’international belge a encaissé deux buts sur lesquels il ne pouvait rien faire. Un premier sur une tête bien placée de Paul Baysse et un second sur un penalty transformé par l’international sud-coréen, Hwang Ui-jo. Deux buts qui ne sont pas anecdotiques mais presque, étant donné que les Alsaciens se sont imposés au bout de la rencontre.

En difficulté contre Paris

Faire son second match de la saison contre le Paris Saint-Germain était loin d’être un cadeau. La première période fut très compliquée pour Matz Sels et ses coéquipiers. Sur les trois tirs parisiens en première période, le portier strasbourgeois n’a pu réaliser aucun arrêt, encaissant de ce fait 3 buts. Sur le premier, le ballon lui passe entre le jambe malgré le fait que l’angle du but soit fermé pour M’Bappé.

Lors des deux autres, il est sèchement battu par les attaquants parisiens, peu aidé par sa défense. En seconde période, il réalise plusieurs parades décisives qui permettent de maintenir Strasbourg à flot. Lors du quatrième et dernier but parisien, Matz Sels est battu par Paredes sur un magnifique coup franc. Défaite 1-4 des Strasbourgeois dans un match où le gardien belge s’est retrouvé en difficulté.

Très peu sollicité à Nîmes


Si le match contre Paris a été compliqué pour Sels, celui de dimanche contre Nîmes a été plus tranquille. Le Racing encaisse un but sur penalty sur lequel l’ancien de Newcastle ne peut pas grand chose. Le reste de la rencontre a laissé peu d’opportunités au gardien strasbourgeois de s’illustrer. Statistique qui prouve le manque cruel d’occasion dans ce match : en 90 minutes, Matz Sels n’a eu aucun arrêt à faire.

Il est incontestable que Matz Sels est le numéro 1 dans la hiérarchie des gardiens. Si son retour était très attendu par de nombreux supporters strasbourgeois, il faudra encore un peu de temps à l’international belge pour retrouver entièrement ses repères sur le terrain.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 23762
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Matz Sels

Message par Kaniber »

dna a écrit :Matz Sels (Racing) : « Ne pas paniquer »
De retour depuis quatre matches après presque neuf mois d’absence pour une rupture du tendon d’Achille, le gardien belge du Racing Matz Sels exhorte les Bleus à garder leur calme avant les quatre dernières échéances.
Matz Sels, il y a rarement de bons moments pour affronter l’OM. Mais cette fois, ce n’est vraiment pas l’instant idéal pour se rendre au Vélodrome…

Marseille est dans un bon état d’esprit et vient de gagner ses derniers matches (3 victoires et 1 nul, série en cours, ndlr). L’OM reste une grande équipe et ça va être difficile. Mais le foot est fait de surprises. On peut faire quelque chose là-bas. On doit rester compacts, ne pas prendre de but trop vite pour rester dans le match et faire, peut-être, un résultat ou au moins finir sur un sentiment positif avant les trois derniers rendez-vous.

Dimanche contre Nantes (1-2), on vous a souvent entendu crier sur le terrain. Est-ce parce que vous étiez frustré de la défaite ?


En ce moment, on m’entend plus parce qu’il n’y a pas de supporters dans le stade (sourire) , mais je n’ai pas changé ma façon d’être. Évidemment, quand tu perds, tu es toujours frustré. Ce match contre Nantes était très important. On l’a perdu, mais ce n’est pas pour autant que le championnat est perdu. Cette défaite est le reflet de notre saison : à chaque fois qu’on a eu l’occasion de pouvoir regarder vers le haut, on a toujours perdu le match qui nous aurait fait du bien au classement. Ça nous oblige à prendre encore quelques points.
« Nous seuls pouvons nous envoyer en Ligue 2 »
Avez-vous digéré cette deuxième période où tout a basculé, alors qu’à la pause (1-0 pour le Racing), vous possédiez virtuellement 12 points d’avance sur des Nantais avant-derniers, avec un maintien presque assuré ?

En première mi-temps, c’était très bien. On a bien utilisé la largeur et les Nantais ne se sont pas créé une occasion. Mais on ne pensait pas alors au classement et à ces 12 points d’avance sur eux. Nous voulions juste gagner pour voir plus haut.

Je trouve que ce n’était pas trop mal non plus en deuxième période. On ne leur a pas donné beaucoup d’occasions, mais l’égalisation nous a un peu tués. On a encaissé le premier but sur une phase arrêtée et le deuxième sur un contre. Ce sont des problèmes de concentration, pas vraiment des soucis dans le jeu. C’est dommage, mais je ne peux pas dire qu’on a mal joué.
La déception est-elle passée ?

Après le match, le vestiaire était très silencieux. Nous savions tous que si nous n’avions pas perdu, l’écart serait resté important entre Nantes et nous. C’est pour ça que tout le monde était un peu déçu. Mais comme un autre match arrive quatre jours après, il faut vite appuyer sur le bouton (sic) et tout donner ce vendredi à Marseille.

Êtes-vous inquiet ?

Bien sûr qu’avec un bon résultat contre Nantes, nous n’aurions plus eu à regarder vers le bas. Mais la défaite nous oblige à aller chercher des points pour être sûrs de demeurer en Ligue 1. Il reste quatre matches.

On ne doit pas paniquer. Notre destin est encore dans nos mains. Nous avons six points d’avance (sur la zone rouge, ndlr). Ça veut dire que les équipes derrière vont devoir en prendre sept de plus que nous en quatre journées.

En fait, nous seuls pouvons nous envoyer en Ligue 2. Nous devons tous montrer que nous sommes prêts à nous donner à 100 % pour les couleurs du club. Nous ne devons pas regarder les autres.
Répondre