[Ex] Matz Sels

Vos impressions sur les anciens et actuels joueurs de l'effectif
Répondre
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 23558
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Matz Sels

Message par Kaniber »

Alsa'sports a écrit : Un joueur du Racing favori de l’Euro ?
Revenu dans les buts strasbourgeois après une longue période d’indisponibilité, Matz Sels pourrait bien disputer l’Euro cet Été. Une compétition pour laquelle sa nation semble même faire partie des favorites.

S’il n’a jamais joué le moindre match avec les Diables Rouges, Matz Sels pourrait profiter de l’allongement des listes de joueurs sélectionnés pour l’Euro pour vivre sa première grande compétition internationale au mois de Juin. Alors que le sélectionneur belge Roberto Martinez peut emmener 26 joueurs cet Été sur les différentes pelouses européennes, le gardien du Racing Club de Strasbourg pourrait entrer dans ses plans, lui qui a été appelé régulièrement avec les troisièmes du dernier Mondial en Russie lors des derniers rassemblements.

Présent à huit reprises sur le banc de la sélection belge lors des qualifications pour le tournoi estival, le natif de Duffel reste l’un des meilleurs talents du plat pays derrière les incontournables Courtois et Mignolet, et semble en concurrence avec Casteels (Wolfsbourg) et Kaminski (Blackburn) en ce qui concerne la place de troisième gardien pour l’Euro 2021.

Un peu à l’image d’un Alphonse Areola au Mondial 2018 avec les Bleus ou d’un Anthony Lopes en 2016 avec le Portugal, celui qui est sous contrat avec Strasbourg jusqu’en juin 2024 pourrait même connaître les joies du titre, puisque la Belgique est annoncée parmi les favorites comme nous pouvons le lire sur les pronostics football SOS. C’est tout ce que l’on peut lui souhaiter, objectivement, même si le cœur de Strasbourg battra sans doute à pleine bourre pour les Bleus.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 23558
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Matz Sels

Message par Kaniber »

Alsa'sports a écrit : Matz Sels de retour au Racing
Sélectionné avec l’équipe nationale de Belgique, Matz Sels signe ce mardi son retour au Racing Club de Strasbourg et participe à son tout premier entraînement sous la direction de Julien Stéphan. Avec quelques jours de vacances supplémentaires, le portier belge a manqué les trois premières rencontres amicales du club alsacien. Matz Sels disputera son premier match de préparation avec le Racing ce samedi face à Francfort.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 23558
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Matz Sels

Message par Kaniber »

Alsa'sports a écrit : Matz Sels ne devrait pas quitter le Racing
Sauf offre irrefusable, le gardien. numéro 1 du Racing Club de Strasbourg ne quittera pas l’Alsace cet été. Selon une rumeur le portier strasbourgeois serait courtisé par le LOSC afin de remplacer Mike Maignan. D’après nos informations, le club du nord de la France devrait engager le gardien remplaçant du PSG, Sergio Rico. Le quotidien sportif L’Équipe annonce que l’Espagnol pourrait être prêté à l’actuel Champion de France. De son côté, le président du Racing, Marc Keller, n’est pas prêt de laisser filer Matz Sels, ou encore, Alexander Djiku, contre des sommes plus que conséquentes. Les deux joueurs font partie des cadres du RC Strasbourg et l’homme fort du Racing veut les conserver pour la saison à venir.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 23558
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Matz Sels

Message par Kaniber »

dna a écrit : Sels pour un nouveau départ
Pour sa quatrième saison au Racing, Matz Sels (29 ans) espère en vivre une autrement plus enthousiasmante que la précédente. Longtemps blessé l’an dernier, le gardien belge veut repartir du bon pied, ce dimanche (15h) contre Angers.
L’an dernier, à pareille époque, Matz Sels claudiquait péniblement en étant appuyé sur deux béquilles, le pied gauche enserré dans un plâtre qui lui remontait jusqu’au genou.

Victime d’une rupture du tendon d’Achille gauche mi-juillet 2020, l’international belge entamait alors une longue convalescence.

En son absence, les suiveurs du Racing, eux, se demandaient si les remplaçants allaient avoir les épaules assez larges et les mains suffisamment fermes pour éviter la catastrophe.

« Vivre une saison plus calme »

Thierry Laurey a aussi dû se poser cette question. L’ex-coach avait d’abord accordé sa confiance à Bingourou Kamara – le numéro 2 avait manqué les deux premiers matches en raison du Covid – avant de vite la lui retirer au profit du numéro 3 Eiji Kawashima. C’est le vétéran nippon (38 ans) qui a assuré l’essentiel du boulot.

Mais quand Matz Sels est enfin revenu en jeu, début avril à Bordeaux, il a encore fallu cravacher pour le maintien. « On ne va pas se mentir, on a vécu une saison très difficile, dit le Flamand. Ça a été chaud jusqu’au bout. À chaque match, il y avait beaucoup de pression. On y est habitués en tant que pros, mais ça n’est pas la même quand tu joues dans le haut du tableau. Là, c’était usant mentalement… »

Rattrapé par le Covid en fin de saison, Sels a laissé à Kawashima le soin d’assurer le maintien lors des deux dernières journées, à travers une victoire à Nice et un nul contre Lorient.

Ses six petits matches – un succès, deux nuls, trois défaites – lui ont tout juste permis de reprendre ses marques, un peu de confiance et goût à la compétition.

« Ma blessure a cassé toute ma saison, ce n’était pas facile pour moi, dit-il. Heureusement que j’ai pu jouer ces quelques rencontres à la fin. J’ai apporté ma petite pierre et j’ai pu être retenu pour l’Euro ! »

Si les Belges espéraient aller bien plus loin que ce quart de finale perdu contre le futur lauréat italien (1-2), Matz Sels en a profité pour rattraper le temps perdu au contact de Thibaut Courtois (Real Madrid) et Simon Mignolet (Club Bruges), avant que ce dernier ne se blesse.

« Le résultat n’est pas à la hauteur de nos espoirs, mais je suis quand même très fier et content de pouvoir dire un jour à mes enfants que j’ai participé à un grand tournoi », dit Sels, à qui le sélectionneur Roberto Martinez avait offert ses toutes premières minutes de jeu avec les Diables Rouges, en fin de partie contre la Grèce, avant l’Euro.
Revenu affûté voilà deux semaines après des vacances « un peu trop courtes » – « mais je ne vais pas me plaindre », s’empresse-t-il de préciser –, le gardien numéro 1 du Racing a pris le train de la préparation en marche. Dans les wagons bleus, pas mal de choses ont changé en l’espace de deux mois.

« J’ai appris à connaître le nouveau coach et son staff, précise-t-il. Julien (Stéphan) apporte de la fraîcheur, une nouvelle philosophie et un autre système au relais de Thierry (Laurey) qui a fait de belles choses ici. Il faut encore un peu de temps pour s’y adapter, mais on voit déjà des résultats encourageants. »

Pour son premier match de la saison, samedi dernier, Matz Sels a ainsi contribué au succès strasbourgeois contre le SC Fribourg (2-1) en une après-midi plutôt calme, à l’exception des dernières minutes de jeu.

« Gagner est toujours bon pour la confiance, encore plus pour une équipe incomplète, dit-il. Presque tous les défenseurs sont partis (Mitrovic, Koné, Guilbert, Simakan, Carole). Si on se renforce comme prévu derrière, en instaurant de la concurrence, on peut viser une bonne place. Et vivre une saison plus calme ! »

À l’instar de ses coéquipiers, le Belge a désormais hâte de retrouver une Meinau bien garnie et d’affronter Angers, ce dimanche (15h), pour le match de reprise en Ligue 1.

« Important de bien entamer le championnat »

« Je n’ai pas fait ce métier pour jouer dans des stades vides, nos supporters nous ont beaucoup manqué, dit-il. C’est important, pour eux comme pour nous, de bien entamer le championnat. En plus, on a nos premiers matches à la maison contre des équipes abordables (réceptions d’Angers, Troyes et Brest en août, avec un voyage à Paris lors de la deuxième journée). On sait ce qu’il nous reste à faire. »

L’été dernier, Matz Sels se soignait loin de la Meinau et son équipe se mettait dans le dur en perdant six de ses sept premiers matches. Avec le retour en forme de son dernier rempart, le Racing peut espérer un bien meilleur départ.
télésupporteur
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 13630
Enregistré le : 3 juin 2004 13:56
Localisation : Mont-de-Marsan - Landes

Re: Matz Sels

Message par télésupporteur »

Sels pour un nouveau départ
Pour sa quatrième salaison au Racing :lol: :lol:
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 23558
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Matz Sels

Message par Kaniber »

dna a écrit : Matz Sels, avant PSG - Racing : « Avoir du caractère »
Pas facilement impressionnable, Matz Sels se prépare en toute sérénité à plonger dans l’arène du Parc des Princes, ce samedi (21h). Face aux artistes du PSG, le gardien du Racing sera mis à rude contribution mais accepte de relever le gant.
C’est un roc, Matz Sels, tant physiquement que sur le plan mental. Le bruit et la fureur qui agitent Paris depuis une semaine le laissent de marbre.

L‘international belge (29 ans) avait même oublié de consulter son “petit Messi illustré” – « Il en a combien, des Ballons d’Or ? Cinq… Ah non, six, pardon ! » – avant de débarquer en conférence de presse. « De toute façon, il ne va pas jouer contre nous », s’est-il empressé d’ajouter. Une réponse frappée du sceau du bon sens flamand.

« On va jouer, c’est sûr, parce que tu ne peux pas toujours reculer »
Même sans sa “Puce”, le PSG a suffisamment de phénomènes dans son bestiaire pour rendre le Racing chèvre. Matz Sels le sait bien, mais il ne part pas battu d’avance.

Avez-vous digéré la défaite de dimanche dernier contre Angers (0-2) ?

Ce n’est rien de grave. C’était le premier match de la saison, ça peut arriver… Avec le nouveau coach (Julien Stéphan) et la nouvelle philosophie de jeu, c’est comme un nouveau départ pour nous. Il faut un peu de temps pour que ça se mette en place. Mais je vois des choses très positives sur le terrain. Il y a un bon état d’esprit, de la fraîcheur dans l’équipe. Les points vont venir.
Comment jugez-vous votre défense, qui constitue le grand chantier de l’été ?

Avec le mercato qui court jusqu’à fin août, on sait que l’équipe d’aujourd’hui ne sera pas tout à fait la même que celle qui sera alignée dans trois ou quatre semaines.

Là, “Ibou” (Sissoko, milieu de terrain de métier) joue derrière. Le club attend encore quelques joueurs (dont deux défenseurs). Mais on a montré en préparation que l’on est capable de faire de bons matches.

À titre personnel, avez-vous retrouvé le niveau d’avant votre blessure (*) ?

Je me sens bien, sans douleur ni gêne. J’ai besoin d’enchaîner quelques matches pour atteindre mon meilleur niveau. Ça va revenir.

Samedi, vous allez retrouver le Parc des Princes, où Neymar vous avait battu d’un incroyable ciseau retourné lors de votre dernier passage, voilà deux ans. Vous vous en souvenez ?
Je retiens surtout que l’on a toujours été performant là-bas, que ce soit en championnat ou en Coupe de France. Après, ils ont des qualités individuelles qui peuvent faire la différence à tout moment… Mais je me dis que c’est peut-être mieux de les jouer maintenant, quand tout n’est pas encore en place, même si leur stade sera plein.

Quelle est la clé pour essayer d’exister dans ce match ?

Il faut avoir du caractère. On a déjà prouvé par le passé, notamment à Paris, qu’on en a dans l’équipe. Si on est forts dans les duels et si on peut tenir le plus longtemps possible le 0-0, ça sera à notre avantage.

Il ne faudra pas laisser trop d’espaces derrière la défense. Avec Mbappé, Icardi et les autres, ils sont trop rapides.

Mais vous ne pouvez pas passer 90 minutes à défendre…

On va jouer, c’est sûr, parce que tu ne peux pas toujours reculer. On n’aura pas dix occasions mais sur les trois ou quatre qu’on se créera, il faudra montrer que l’on est efficace.

Vous y croyez réellement, donc ?

On joue toujours pour le résultat. Quelques équipes ont prouvé l’an dernier qu’il y avait quelque chose à prendre à Paris (cinq défaites au Parc sur les huit concédées au total). Bon, c’était sans les supporters…

Pour nous, il est déjà important de réaliser une belle performance, avec le bon état d’esprit.

(*) Opéré d’une rupture du tendon d’Achille en juillet 2020, il n’était revenu qu’en fin de saison pour disputer six matches
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 23558
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Matz Sels

Message par Kaniber »

Alsa'sports a écrit : Matz Sels convoqué avec la Belgique !
Déjà sélectionné avec la Belgique lors du dernier Euro, Matz Sels a été rappelé par le sélectionneur belge ce jeudi. Le portier du Racing Club de Strasbourg fait donc partie des 31 joueurs appelés pour les matches face à l’Estonie, la République Tchèque et la Biélorussie.
Avatar du membre
Kaniber
Président@Directoire
Président@Directoire
Messages : 23558
Enregistré le : 8 févr. 2012 14:18
Localisation : Dorlisheim

Re: Matz Sels

Message par Kaniber »

dna a écrit : Matz Sels, le plein de confiance
Auteur de deux grosses prestations contre Troyes (1-1) et Brest (3-1), dans la foulée d’une seconde mi-temps convaincante au Paris SG (4-2), Matz Sels a pu partir en sélection l’esprit serein. L’international belge a tourné la page d’une saison 2020/2021 quasiment blanche.
Contre Troyes, il a multiplié les parades en première période pour éviter que son équipe ne prenne le bouillon face au promu, reparti de la Meinau avec le point du nul. Contre Brest, il a écarté du pied une tête de Mounié (72e ) alors que le Racing menait 2-1. Matz Sels n’est pas étranger aux quatre premiers points pris par les hommes de Julien Stéphan cette saison.

Le Belge de 29 ans, qui n’avait pu que constater les dégâts face au réalisme clinique angevin (0-2) lors de la 1re journée, avait aussi vécu une première mi-temps frustrante au Parc des Princes six jours plus tard. Mais ce soir-là, Matz Sels s’était aussi signalé en seconde période en sortant deux tentatives de Mbappé (48e , 62e ), juste avant la réduction du score de Gameiro (3-1, 53e ) et le but de l’espoir signé Ajorque (3-2, 64e ). Le champion du monde parisien avait d’ailleurs tenu à saluer après le match l’homme qui avait terni sa prestation haut de gamme en l’empêchant de marquer.

De quoi flatter l’ego sans doute, mais c’est bien en aidant le Racing à prendre ses quatre premiers points que Matz Sels a tourné la page d’une saison 2020/2021 quasiment blanche.

« On ne peut pas dire qu’on a bien commencé la saison, mais on ne l’a pas trop mal commencée non plus »

« C’était important, cette première victoire pour bien lancer la saison. On n’avait pas pris de point lors des deux premières journées. On a en pris quatre contre Troyes et Brest. On ne peut pas dire qu’on a bien commencé la saison, mais on ne l’a pas trop mal commencée non plus », retenait-il après le succès contre Brest (3-1).

Quant à ses sensations personnelles, Matz Sels se sentait plutôt rassuré : « Au début, il faut retrouver les repères. Je pense que je dois gagner encore en vitesse. Sur certaines situations, je dois faire mieux encore. Mais je ne peux pas dire que ça ne va pas bien », souriait-il après son match abouti. « J’essaie d’aider l’équipe dans les moments importants. »

Il faut dire qu’il revient de loin. Victime d’une rupture du tendon d’Achille à l’entraînement le 15 juillet 2020, il a joué six matches en Ligue 1 entre le 4 avril et le 9 mai 2021 avant d’être mis sur la touche par le Covid pour les deux dernières journées de championnat. « Ça n’a pas été facile pour moi, mais ça fait partie du foot et j’essaie de regarder vers l’avenir. J’ai déjà montré par le passé que j’étais important pour l’équipe et je veux l’être encore cette saison, comme je l’ai fait lors des deux derniers matches », retenait-il.

« La sélection, c’était une vraie fierté après une saison compliquée »

Il n’est pas inquiet outre mesure des largesses défensives du Racing durant ce mois d’août. « Les matches sont souvent plus ouverts en début de saison. Et comme chez nous il y a beaucoup de nouveaux joueurs (en défense notamment, ndlr), on doit encore travailler sur certains points pour concéder moins d’occasions », estime-t-il.

Matz Sels a pu rejoindre sereinement la sélection belge. Un retour chez les Diables Rouges pas anodin. Appelé à disputer l’Euro en juin dernier, Matz Sels avait honoré sa première sélection en entrant en fin de match contre la Grèce en préparation le 3 juin. Il avait déjà puisé dans cette convocation du sélectionneur Roberto Martinez un surplus de confiance.

Victime du « phénomène » Thierry Henry

« La sélection, c’était une vraie fierté après une saison compliquée. Ça veut dire que j’ai montré des belles choses, même aux entraînements, parce que je n’ai pas beaucoup joué. Ça fait du bien d’être là dans l’équipe, j’essaie d’apprendre des choses avec des joueurs qui ne jouent que dans de très grands clubs », glissait-il avant de rejoindre ses coéquipiers et… un certain Thierry Henry.

Adjoint de Martinez, le meilleur buteur de l’histoire des Bleus (51 réalisations) avait fait chauffer les réseaux sociaux durant l’Euro dans une vidéo où on le voyait mettre, du gauche, un coup franc en pleine lucarne. Dans le but : un Matz Sels encore ébahi par le coup de patte.

« Ah oui, Thierry Henry… Ce gars, c’est sûr, c’est un phénomène ! », en souriait-il avant de repartir il y a quelques jours avec des Diables Rouges de plus en plus proches du Mondial-2022 au Qatar.

Ce n’est pas bien si le gardien est décisif chaque semaine, ça veut dire que l’équipe donne trop d’occasions à l’adversaire.

Matz Sels, gardien du Racing
télésupporteur
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 13630
Enregistré le : 3 juin 2004 13:56
Localisation : Mont-de-Marsan - Landes

Re: Matz Sels

Message par télésupporteur »

j'ai l'impression de le voir quitter sa ligne de but plus souvent que l'année dernière :!:
demande de l'entraîneur :?:
Tenor
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Messages : 14229
Enregistré le : 26 janv. 2008 18:21
Localisation : HAGUENAU

Re: Matz Sels

Message par Tenor »

:?: :?: soit tu avais les mauvaises lunettes, soit tu devrais consulter, ...à l'inverse moi j'ai toujours vu qu'il se promenait souvent au point de péno et se faisait légèrement lober
ou alors c'est moi qui a une mauvaise vue :roll: :lol:
Répondre