Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 16 Oct 2018 14:23



Répondre au sujet  [ 95 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 10  Suivante
 [Ex] Victor Correia 
Auteur Message
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 23:27
Messages: 37505
Localisation: Strasbourg
L'Alsace a écrit:
Correia a signé

En marge de la présentation du projet EuroStadium, le Racing a enregistré hier la signature de sa première recrue 2008, Victor Correia (23 ans, 1,79 m, 74 kg). Arrivé la veille, l'attaquant international guinéen de Cherbourg, qui disposait encore d'un an de contrat fédéral en Normandie, a paraphé un bail de trois ans qui ne sera officiellement validé que lorsque les derniers éléments de la visite médicale seront connus. Une visite qui s'achèvera ce matin. Le montant du transfert s'élève à  70000 euros.Cette somme serait réévaluée à  130000 en cas de remontée immédiate du RCS en L 1. Cherbourg récupérera même 10 % de l'éventuelle plus-value à  la revente. Grand ami du milieu strasbourgeois Mamadou Bah, qu'il a connu en sélection guinéenne espoirs, Correia était convoité par Malaga et un autre club espagnol (« Je n'en connais pas le nom, mais l'offre financière était intéressante»), mais aussi par Caen. Il a finalement opté pour le Racing. « Le président de Cherbourg s'est opposé à  mon départ en Espagne. »

_________________
L'histoire est en marche ...


6 Juin 2008 10:10
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 19 Aoû 2002 16:52
Messages: 10821
Image


6 Juin 2008 12:50
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 7 Juin 2004 21:45
Messages: 10735
Localisation: Illkirch
SO a écrit:
« Aider le club à  remonter »

Image

Le Racing commence tout doucement à  construire son équipe pour la saison à  venir. Elle tient en Victor Correia un jeune attaquant rapide. A peine arrivé en Alsace, la première recrue du Racing nous confie sa joie et son impatience d'évoluer sous les couleurs strasbourgeoises. Entretien.

- Quelles sont tes premières impressions en arrivant au RCS ?
- « Je connais le club depuis longtemps. C'est pour moi un honneur d'arriver en Alsace. Je crois que le Racing n'est pas à  sa place, c'est une équipe qui mérite de jouer en Ligue 1. D'ailleurs, je suis ici pour aider le club à  remonter. Et je ferai de mon mieux

- Sur le plan personnel, comment appréhendes-tu ton arrivée au RCS ?
- « Le Racing s'inscrit dans une progression tout au long de ma carrière. Après la Suisse j'ai tenté une aventure en National. Le bilan est plutôt moyen car j'ai souvent été blessé. Aujourd'hui je m'apprête a découvrir la Ligue 2. J'espère progresser auprès de bons joueurs et d'un entraineur qui a une belle réputation et qui donne sa chance aux jeunes.

- Quelles sont tes objectifs ?
- « Au niveau personnel, j'espère vite trouver ma place au sein du groupe. Mais je sais aussi que je vais devoir beaucoup travailler pour m'imposer. Je ferai mon maximum. Mon autre objectif est le même que le club : remonter le plus vite possible. Concernant l'intégration je ne me fais pas trop de soucis, d'autant que je connais bien Mamadou Bah.»

_________________
C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches. Victor Hugo

Être riche, c'est avoir suffisamment de nourriture pour toute l'année Paysan Népalais

Tout ce qu'ils veulent c'est une France qui ferme sa gueule Dub Inc


6 Juin 2008 18:15
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 3 Juin 2004 13:56
Messages: 11311
Localisation: Mont-de-Marsan - Landes
espérons qu'il soit moins souvent blessé que mouloungui :!:


6 Juin 2008 22:21
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire

Inscription: 19 Aoû 2002 16:52
Messages: 10821
Citation:
Après l'avoir mis à  l'essai, le Racing vient de faire signer un contrat de trois ans à  un international guinéen, méconnu du plus grand nombre. Mais qui est donc ce Victor Correia ?

Mercredi 28 mai, le Racing décide de mettre à  l'essai une douzaine de joueurs, issus des centres de formation de Lyon, Sochaux ou encore Saint Etienne, ou provenant de clubs de divisions inférieures. Si la plupart sont testés en vue d'intégrer l'équipe réserve de François Keller, initiateur du projet, un seul joueur est lui dans le viseur de l'équipe première de Jean Marc Furlan. Il s'agit de Victor Correia, âgé de 23 ans et joueur de Cherbourg en National. Un profil pour le moins étrange, à  l'image la carrière du joueur.

Né le 12 janvier 1985 à  Conakry, capitale de la Guinée, Correia effectue ses premières gammes dans le club local de Fello Star (littéralement « étoile de la montagne » en poular, dialecte essentiellement parlé dans le nord du pays). Il y jouera jusqu'en 2004, au sein du prestigieux championnat guinéen et remportera la coupe nationale. Il rejoint alors le jeune club du FC Satellite Conakry, fondé en 2000, mais qui fait déjà  figure d'ogre en première division. Il participe activement au titre de 2005 avant de rejoindre l'Europe, à  20 ans.
En compagnie de deux de ses coéquipiers, M'Baye et Diallo, il signe un contrat de six mois au club belge de Lokeren, en Jupiler League. Aligné en pointe, Correia ne dispute que sept rencontres, souvent en qualité de remplaçant, sans parvenir à  trouver le chemin des filets. Une première expérience européenne difficile donc, mais qui va se prolonger en Suisse, dans le club de Lausanne Sports (D2). S'il y inscrit son premier but, il ne joue guère plus, avec un total de 13 matchs. Surtout, le joueur déclare « s'ennuyer » en Helvétie et se met à  chercher un nouveau challenge.
L'occasion se présentera à  la fin du mois d'août 2007 avec son arrivée à  Cherbourg, club de National qui vise la montée en L2. Mais rien ne se passe comme prévu : faute de visa, il ne peut débuter avec sa nouvelle équipe qu'en octobre. En proie à  des blessures, le joueur souffle le chaud et le froid en Normandie. Pas vraiment titulaire, il rejoint tout de même sa sélection nationale, en remplacement du Toulousain Mansaré, afin de disputer la CAN en compagnie de son ami Mamadou Bah. Deux matchs en Afrique plus tard, il effectue son retour avec un déplacement à  Tours. Une rencontre qu'il dispute malgré un claquage à  la cuisse ! Au final, Correia aura disputé 11 rencontres, au poste de milieu offensif gauche, pour un seul but marqué. Suffisant tout de même pour attirer les convoitises de clubs comme Malaga, promu en Liga, Caen et donc le Racing, qui le suit déjà  depuis deux saisons.

Décrit comme un joueur rapide et bon dribbleur, le Guinéen est également critiqué pour son manque d'efforts défensifs ainsi que pour son sens tactique insuffisant. Malgré tout, Correia a séduit le staff strasbourgeois, à  l'image de Jean Marc Furlan (« Il a un bon pied gauche et du volume de jeu. Comme nombre d'attaquants du championnat de France, il est très bon avec le ballon. »), qui a bien conscience d'avoir à  faire à  un joueur « en post-formation, à  l'image d'Eric Mouloungui ou de Guillaume Lacour ». Il s'agit donc d'un pari, comme celui tenté avec le Zambien Jacob Mulenga la saison dernière. Un pari tout de même peu risqué au vu de l'indemnité de transfert relativement modeste (70 000 euros, réévalué à  130 000 en cas de remontée immédiate en L1 et 10% de plus-value à  la revente). Le joueur, lui, est prêt : « C'est un défi qui me tente. J'ai envie de venir pour franchir un palier. » Il aura 3 ans pour cela...


Source racingstub

hummmmmmmmmmmmmm :mrgreen:


7 Juin 2008 1:19
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 7 Juin 2004 21:45
Messages: 10735
Localisation: Illkirch
l'alsace a écrit:
Correia ne doute pas

Engagé comme joueur de complément, l'attaquant cherbourgeois, première recrue estivale du RCS, entend gagner sa place en L 2.

Il l'avoue lui-même : son parcours récent n'a pas été un long fleuve tranquille. À 23 ans Correia a beaucoup bourlingué. Repéré dans un match de rue dans son pays d'origine, la Guinée Bissau, celui qu'on présente comme un attaquant, mais qui se définit plutôt comme un milieu offensif gaucher capable de jouer un peu partout, s'est engagé très jeune avec le club de Guinée Conakry, Fello Star. Il y a rapidement joué en D 1 et a même accepté de changer de nationalité pour intégrer la sélection espoirs en compagnie d'un certain Mamadou Bah, milieu de terrain du Racing.
Très vite, l'idée de tenter sa chance en Europe a germé. Mais ses deux premières expériences, à  Lokeren (D 1 belge) et Lausanne (D 2 suisse), tournent court. « Je suis arrivé en décembre 2005 à  Lokeren et j'aurais dû y signer quatre ans en juin 2006. Mais Fello Star a demandé une somme de fou et ça ne s'est pas fait. J'ai rejoint Lausanne pour deux saisons. À la fin de la première année, Fello Star m'a dit que le club suisse n'avait pas payé le transfert. J'ai dû résilier mon bail et Fello Star a voulu m'envoyer au Qatar. J'ai refusé. En fait, mon club a voulu gagner beaucoup d'argent sur moi en peu de temps. Fin août 2007, j'ai signé à  Cherbourg, mais j'ai dû retourner au pays chercher un visa longue durée. Je ne suis revenu qu'en octobre et me suis tout de suite donné une entorse à  la cheville avec la sélection contre l'Angola en amical. Je n'ai plus joué jusqu'à  la préparation de la CAN 2008 au Ghana. »
Il participe alors en janvier à  deux matches en Espagne face au Soudan et un club de Liga 2. Ses prestations attirent l'Å“il de Malaga et d'un autre club espagnol. Il y a quelques semaines, ce dernier lui propose de l'enrôler. « J'ignore quel est ce club. Mon agent m'a juste fait parvenir la proposition financière. Elle était plus intéressante qu'à  Strasbourg. »

« Gagner ma place »

Pourtant, l'affaire capote. « Le président de Cherbourg ne voulait pas que j'aille en Espagne. En France, Caen et Strasbourg me suivaient. Le président de Caen, Jean-François Fortin, et celui de Strasbourg, Philippe Ginestet, ont assisté à  notre match contre Créteil. Malheureusement, ce jour-là , perturbé par mes envies de départ en Espagne, je n'étais pas concentré et n'ai pas été bon. Mais mon coach, Noël Tosi, a rattrapé le coup avec le Racing, à  condition que je fasse un match d'essai. »
Un test disputé l'autre mercredi contre Vauban (1-1), au cours duquel il a convaincu le staff strasbourgeois. Une grosse semaine plus tard, le transfert, estimé à  70 000 euros, était réglé. « J'ai appelé Mamadou Bah régulièrement. Il m'a dit que le coach aimait faire jouer les jeunes, qu'il n'hésitait pas à  les aligner. Il m'a conseillé de venir et m'a cité son exemple pour me convaincre. »
Correia, qui a disputé deux matches de la CAN face au Ghana et à  la Namibie, se prépare ainsi au défi de la L 2. Un challenge collectif, mais aussi personnel : « Je suis frustré de mon expérience en Europe. Je dois gagner en régularité. La France est une belle vitrine. Je gagnerai moins ici qu'en Espagne. Mais si je suis bon, je m'y retrouverai plus tard. L'an passé, Strasbourg était en L 1 et moi en National. J'ai donc beaucoup de progrès à  accomplir. La concurrence sera rude. Mais je suis ici pour gagner ma place chez un prétendant à  la montée et voir, ensuite, s'il m'est possible de jouer en L 1 avec le club. Je ne doute pas de ma valeur. À moi de montrer au coach que je mérite de jouer. »

_________________
C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches. Victor Hugo

Être riche, c'est avoir suffisamment de nourriture pour toute l'année Paysan Népalais

Tout ce qu'ils veulent c'est une France qui ferme sa gueule Dub Inc


7 Juin 2008 7:15
Profil Site Internet
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 23:27
Messages: 37505
Localisation: Strasbourg
Image

Moulou n°2 :shock:

_________________
L'histoire est en marche ...


20 Juin 2008 8:14
Profil Site Internet
Président@Directoire
Président@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mai 2003 8:21
Messages: 15578
Localisation: Saujon (17)
il s est pas blessé sur l action là  ??

_________________
Vade retro Rudi Garcia...bouh t'es moche quand tu chouines


20 Juin 2008 8:52
Profil
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 16:00
Messages: 6572
Localisation: Mulhouse
Non t'inquiète, la balle est suspendue à  un fil en nylon invisible en fait. C'est pas un vrai contrôle, il risque rien.


20 Juin 2008 17:32
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 23:27
Messages: 37505
Localisation: Strasbourg
DNA a écrit:
Correia, enfin sous une bonne étoile ?

Un Guinéen inconnu constitue pour l'heure la figure de proue du recrutement strasbourgeois. Après avoir emprunté quelques chemins de traverse passablement escarpés, Victor Correia peut enfin croire en sa chance.

Trente-et-un matches dans divers championnats européens, au mieux, de seconde zone, deux buts en tout et pour tout : l'abrupt bilan comptable de Victor Correia, engagé pour trois ans par le Racing en ce mois de juin, n'a pas de quoi affoler les défenses de Ligue 2. L'attaquant a toutefois quelques circonstances atténuantes. De Lokeren à  Cherbourg, en passant par Lausanne, son parcours en Europe ne s'est pas apparenté à  un long fleuve tranquille. Pour n'évoquer que la saison à  peine achevée passée dans la Manche, sous les ordres de l'impayable Noël Tosi, son famélique total de dix matches disputés pour un but dans le championnat national s'explique par quelques contrariantes blessures et un sacrifice consenti et assumé. L'appel de la « Syli national », l'équipe de Guinée, avec laquelle il a disputé la Coupe d'Afrique des Nations au Ghana, s'est révélé source de pépins.

Entre « les magouilles des dirigeants » et « une montagne d'argent » réclamée

« Franchement, je n'ai pas été épargné ces dernières années, explique-t-il, plutôt détendu à  l'heure de vivre sa première véritable expérience professionnelle, à  23 ans, après quelques galères. Lorsque j'ai débarqué à  Cherbourg, cela faisait en fait six mois que je n'avais pas joué. Au bout d'une semaine d'entraînement, j'étais lancé dans le championnat. Et, dans la foulée, j'étais appelé pour la CAN. » Son curriculum vitae, rempli de trous, témoigne d'appétits parasitaires. Déjà , avant son départ pour l'Europe, les dirigeants du Fella Star, le club de Conakry où il a achevé son parcours domestique, avaient cru pouvoir compter sur le joueur pour renflouer les caisses de l'un des phares du championnat local. « Des clubs, habitués à  la Ligue des champions africaine, s'intéressaient à  moi. Mais les magouilles des dirigeants ont empêché mon départ. » La solution européenne est susceptible d'assurer le décollage de sa carrière. Il effectue des essais, à  St.-Etienne notamment. C'est à  Lokeren, en Belgique qu'il atterrit. « J'y ai évolué pendant six mois, mais, là  encore, ceux qui s'occupaient de mes affaires ont demandé une montagne d'argent alors que je commençais à  peine à  m'imposer », explique-t-il, heureux d'avoir tourné le dos à  des protecteurs qui l'auront plutôt exposé aux plus cruelles déconvenues. Il vit un bis repetita avec Lausanne, où il est contraint de résilier sur les injonctions de ses pseudo-agents.

« Un peu le début de ma carrière »

Au terme de deux saisons galères et une dernière pas plus convaincante, au 3e échelon de la hiérarchie nationale, Victor Correia avait quelques raisons de jeter l'éponge. Il en avait d'autres pour continuer de croire en sa bonne étoile. « Des clubs espagnols de Ligue 2 s'intéressaient à  moi, indique-t-il. Mais Noël Tosi a insisté pour que je tente ma chance à  Strasbourg. La France est un pays de formation. Et je savais que des représentants du Racing m'observaient sur les derniers matches de Cherbourg. » Sa décision de participer à  un match amical, le 28 mai dernier, face à  Vauban, achève de prouver sa motivation.
Le staff technique du Racing est séduit. Jean-Marc Furlan apprécie un joueur « qui a un potentiel, même s'il n'a pas beaucoup joué ». Accessoirement, il ne faut pas le nier, le fait qu'il ne représente « pas un investissement colossal » (70 000 €) constitue l'ultime point positif de son profil. « C'est un peu le début de ma carrière, souligne-t-il trop heureux de disposer d'une lisibilité inédite avec son contrat de trois ans. Je me retrouve à  jouer dans de bonnes conditions, avec le soutien de Mamadou Bah, un compatriote avec lequel j'ai joué en équipe nationale espoirs. D'ailleurs, je l'avais accompagné à  Strasbourg lorsqu'il avait effectué son premier essai. J'avais toujours ce club dans un coin de ma tête. » Et un oeil acéré sur Eric Mouloungui, dont le style de jeu ressemble au sien. Pas franchement en première ligne à  écouter certaines voix au sein du club strasbourgeois, qui l'apparentent plutôt à  un pari pour l'avenir, Victor Correia n'entend pas attendre bien sagement dans l'ombre. « Il faut que je sois prêt à  montrer que je suis un joueur de Ligue 2 », conclut-il. La trop longue attente à  laquelle il a été soumis depuis son arrivée en Europe a entretenu son impatience. Le nouveau Guinéen du Racing part de loin. Du côté de Strasbourg, les mois à  venir permettront de savoir s'il est arrivé à  bon port.

François Namur

_________________
L'histoire est en marche ...


23 Juin 2008 7:34
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 95 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 10  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com