Index du forum
Index du forum
« Toute l'actualité du Racing Club de Strasbourg Alsace vue par ses supporters »
Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 7 Déc 2019 18:12



Répondre au sujet  [ 11 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
 [Ex] Tristan M'Bongo 
Auteur Message
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 7 Juin 2004 20:45
Messages: 10735
Localisation: Illkirch
SO a écrit:
M'Bongo deuxième recrue du RCS

Ce mercredi, le Racing Club de Strasbourg a engagé Tristan M'Bongo.

Attaquant de 28 ans, Tristan M'Bongo a signé un contrat d'une année (plus une année optionnelle).

Il arrive en provenance de Luzenac, avec qui il a disputé 35 matches la saison dernière et marqué 18 buts.

Il a terminé la saison dernière à la 4ème place du classement des buteurs de National avec 18 réalisations, derrière Fauré (Reims), El Azzouzi (Pacy sur Eure) et Pollet (Paris FC).

Il compte une séléction en équipe nationale du Congo.


SO a écrit:
« CONTENT D'ÊTRE À STRASBOURG »

Aujourd'hui (mercredi), le Racing Club de Strasbourg a officialisé la venue de sa deuxième recrue. Il s'agit de Tristan M'Bongo, attaquant Congolais de 28 ans, qui arrive de Luzenac.

La saison dernière, Tristan M'Bongo a terminé en 4ème meilleur buteur de National, avec un total de 18 réalisations (0.51 but/match), derrière Fauré (25 buts), El Azzouzi (23 buts) et Pollet (22 buts).

L'avis de L.Fournier :

"Tristan est un attaquant qui percute et qui est efficace, il termine sa saison avec 18 buts, qui plus est dans une équipe qui n'a pas joué les premiers rôles. Il a un très bon pied gauche et sait travailler dans la profondeur. À lui de saisir sa chance et de travailler pour continuer de progresser et s'imposer."

Tristan M'Bongo :

"Le Racing Club de Strasbourg est un grand club, avec une histoire. Les installations sont remarquables, ça va beaucoup me changer de ce que j'ai connu jusqu'à présent. Je suis content d'être à Strasbourg, dans un club ambitieux, pour jouer la montée en Ligue 2. Afin de confirmer ma bonne saison et de contribuer à la remontée du club, je me fixe comme objectif de mettre une dizaine de buts. Ce qui va faire la différence, c'est la façon dont on va aborder les matches à l'extérieur, notamment chez les petits. L'an dernier, peu d'équipes de tête sont venues prendre des points à Luzenac. Je suis pressé de débuter la saison avec le Racing !"

_________________
C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches. Victor Hugo

Être riche, c'est avoir suffisamment de nourriture pour toute l'année Paysan Népalais

Tout ce qu'ils veulent c'est une France qui ferme sa gueule Dub Inc


23 Juin 2010 16:55
Profil Site Internet
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 7 Aoû 2002 23:41
Messages: 3719
Localisation: Haguenau (67)
Pas tout jeune le gars mais s'il est bon pourquoi pas. Mais j'ai peur que la DNCG ne valide pas leur contrat ...


24 Juin 2010 8:07
Profil ICQ YIM
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 7 Juin 2004 20:45
Messages: 10735
Localisation: Illkirch
SO a écrit:
Arrivé cet été au Racing en provenance de Luzenac, Tristan M'Bongo goûte pour la première fois de sa carrière à la vie de footballeur professionnel. Un changement de statut et la reconnaissance du travail accompli pour l'attaquant qui compte 1 séléction avec les léopards du Congo.

Tristan, comment vis-tu dans le groupe Strasbourgeois ?

Mon intégration se passe super bien, les mecs ne me lâchent pas (en parlant de JA Fachone) et l'ambiance du vestiaire est super bonne, malgré ce qui peut se passer en coulisses (départs & DNCG). On espère continuer ensemble le plus longtemps possible.

Où en es-tu physiquement ?

J'avais jamais travaillé autant avant de venir ici (rires) ! On nous demande extrêmement de concentration et de rigueur aux entrainements, mais c'est pour notre bien, pour arriver à l'objectif fixé.

Petit retour sur ton premier match (face à Coblence) sous les couleurs du RCS, comment t'es tu senti ?

Je suis un brin déçu de mon match, je n'ai pas joué mon jeu. J'étais trop timide et je n'ai pas laché les chevaux, je n'ai pas osé. Et puis physiquement, la préparation physique a pesé dans les jambes..

Dès lors, comment abordes-tu les prochaions matches amicaux ?

Nous devons trouver nos marques tous ensemble afin d'être fin prêt pour le début de la compétition officielle, le 30 juillet contre Evian. On sent une montée en puissance physiquement, il faut jouer ces matches à fond. Pour ma part, je vais chercher à me libérer complètement !

As-tu déjà pu visiter Strasbourg ?

Un tout petit peu, pas autant que je ne le désire, car je n'ai pas de véhicule ! Donc pour l'instant c'est foot & hôtel, je ne vis que pour la prépa (rires) !

_________________
C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches. Victor Hugo

Être riche, c'est avoir suffisamment de nourriture pour toute l'année Paysan Népalais

Tout ce qu'ils veulent c'est une France qui ferme sa gueule Dub Inc


13 Juil 2010 12:25
Profil Site Internet
Trésorier@Directoire
Trésorier@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 15:00
Messages: 7178
Localisation: Mulhouse
Pour l'instant il a le niveau de M'Bodji.


28 Aoû 2010 21:53
Profil
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 22:27
Messages: 37513
Localisation: Strasbourg
Il n'est pas en confiance et ça se voit sur chaque ballon qu'il touche :?

_________________
L'histoire est en marche ...


28 Aoû 2010 21:55
Profil Site Internet
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 22:27
Messages: 37513
Localisation: Strasbourg
L'Alsace a écrit:
Mbongo prend ses marques

Auteur de 17 buts en National en 2009-2010 avec Luzenac, Tristan Mbongo a raté ses débuts au Racing et est le premier à en convenir. Mais à Bastia, il s’est montré en progrès et espère bientôt rendre la confiance que Laurent Fournier lui accorde.

C’était il y a tout juste deux ans. « Obscur » joueur amateur de CFA sous le maillot de Luzenac, qu’il venait de rejoindre pour une opération maintien vite muée en pari gagné de l’accession en National, Tristan Mbongo était postier. « Je livrais les colis le matin et m’entraînais l’après-midi. » À l’époque, le jeune homme natif de Kinshasa, en République démocratique du Congo (comme un certain Peguy Luyindula), arrivé à l’âge de cinq ans avec ses parents du côté de Toulouse, n’imaginait même pas rejoindre un monde professionnel sur lequel il avait fait une croix.

Pourtant, cet été, Laurent Fournier est allé le chercher à Luzenac, séduit par cet attaquant de couloir gauche auteur de 17 buts en 2009-2010 pour sa découverte du National. « Il se pose beaucoup de questions, se demande s’il a le niveau », disait le coach l’autre jour, « je dois sans cesse le rassurer. Mais quand il aura franchi ce cap, vous verrez que c’est un bon joueur. »

Samedi à Bastia, l’ancien attaquant de Colomiers ( « j’y suis arrivé à 17 ans après avoir joué dans plusieurs petits clubs et suis monté d’excellence de district en DH »), Toulouse Fontaines (CFA 2 pendant une saison), Albi (CFA, de 2005 à 2008) et Luzenac a failli lui donner raison. Il s’est crée trois occasions et, à défaut de les convertir, a affiché un net regain de forme. Il attend maintenant le véritable déclic : un premier but.

Tristan, vous sortez d’une semaine compliquée, avec des coups de fil d’intimidation venus de Corse parce que vous n’aviez pas signé à Bastia cet été…

Oui, une trentaine ou une quarantaine, à partir du mardi. Ça n’arrêtait pas. Mais sur le terrain, il ne s’est rien passé.

« J’ai nourri un complexe d’infériorité »

A Furiani, vous avez eu un autre aperçu de ce monde professionnel que vous découvrez à 27 ans ?

Malgré mon âge, ça a été un gros changement pour moi. Il y a deux ans, je livrais les colis à la poste le matin et m’entraînais l’après-midi. J’avais renoncé à un parcours professionnel depuis longtemps. Mais avec ma bonne saison passée, plusieurs clubs m’ont contacté : Bastia, Strasbourg, mais aussi Grenoble et Troyes. Au Racing, le discours du coach était clair et précis. J’ai fait le bon choix. Si j’avais réalisé les mêmes débuts sous le maillot bastiais, j’aurais déjà dû plier bagages (rires).

Comment expliquez-vous ces premiers pas délicats ? Laurent Fournier dit que vous vous êtes posé beaucoup de questions…

La situation a été dure à vivre. J’ai vécu un long moment à l’hôtel, sans contrat homologué. Le mois de juillet a été pénible dans la tête. Surtout, je me suis mis trop de pression. J’ai nourri un complexe d’infériorité, parce que je venais du monde amateur. En mai, je suis passé d’un statut à un autre et ma vie a changé du tout au tout : j’ai signé au Racing, ma fille est née et j’ai honoré ma première sélection avec la République démocratique du Congo.

« Interdit de perdre contre Colmar »

L’incertitude qui a entouré l’homologation de votre contrat a-t-elle influé sur vos performances ?

Honnêtement, non. C’est le changement de monde que j’ai eu du mal à digérer. En amateur, tu es insouciant. Tu viens au stade, tu joues au foot, tu fais la fête et tu rentres chez toi. L’argent circule peu. Tout est différent dans le milieu pro. J’ai conscience de n’avoir pas été bon lors de mes deux premiers matches. A Bastia, j’ai au moins montré quelque chose. J’ai eu des occases. C’est juste frustrant de ne pas les avoir mises.

Le coach vous soutient. L’autre jour, Stéphane Pichot disait que vous étiez un bon joueur et qu’il fallait juste vous laisser un peu de temps. Ces marques de sympathie vous aident-elles ?

Oui, bien sûr. Stéphane et Julien (Outrebon) sont toujours là pour m’encourager, le staff aussi. Partant de là, je ne peux que me remettre en question et m’accrocher à l’entraînement. Après tout, je jouais l’an dernier au même niveau. Ça va revenir, j’en suis sûr.

Samedi, le Racing reçoit Colmar pour un derby très attendu. Très risqué pour votre équipe aussi…

Je ne suis pas d’ici, mais j’ai déjà saisi l’importance de ce match. Depuis plusieurs jours, les supporters nous disent : « Interdit de perdre contre Colmar. » Ça va être chaud, d’autant que les Colmariens, qui évoluent désormais au même niveau que le grand voisin Strasbourg, vont tout faire pour gagner, s’offrir la suprématie régionale et nous enfoncer, puisqu’ils connaissent tous les soucis extrasportifs que le Racing a rencontrés. Aujourd’hui, il nous manque des points, c’est une évidence, et ce derby est un premier vrai tournant. Il faut gagner.

Recueilli par Stéphane Godin

_________________
L'histoire est en marche ...


9 Sep 2010 7:14
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Aoû 2005 15:52
Messages: 12122
Localisation: expatrié à Los Angeles ...
On ne peut qu'espérer qu'il se réveille, 17 buts je signe de suite !!

_________________
"Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort" Nietzsche.
Image


9 Sep 2010 14:56
Profil
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 7 Juin 2004 20:45
Messages: 10735
Localisation: Illkirch
DNA a écrit:
Mbongo dans le tempo

A la peine en début de saison, l'attaquant Tristan Mbongo s'est remis dans le sens de la marche en ouvrant son compteur but cette semaine. Plutôt de bon augure pour la suite...

« Les buts, c'est comme ça. Parfois ça vient, parfois pas », lâche Tristan Mbongo. A 27 ans, le joueur arrivé de Luzenac, un brin philosophe, est plutôt du genre discret et posé. Depuis le début du championnat, le buteur habitué à évoluer dans le couloir gauche cultivait aussi cette discrétion sur le terrain.
Mais cette image est en passe de changer. Car après des débuts délicats, celui qui a inscrit l'an passé 17 buts avec le petit poucet Luzenac s'est bel et bien réveillé.

Il ne se souvient pas de son premier but

Après un match intéressant à Bastia, où il ne lui a manqué qu'un brin de réussite pour tromper Novaes, puis une partie plus que correcte face à Colmar, Mbongo a enfin trouvé le chemin des filets.
Au Paris FC, il a débloqué son compteur d'une frappe de toute beauté, après un contre rondement mené. Mais ne lui demandez pas de raconter en détail son premier but de la saison : il ne s'en souvient pas. « J'aimerais bien revoir des images », indique d'ailleurs l'attaquant. Il lui faudra s'armer de patience et se mettre en quête de la vidéo enregistrée par les services de la Fédération Française de Foot mercredi. Ce n'est pas gagné.
En revanche, Mbongo pourra revoir son deuxième but, celui inscrit samedi face à Gap, quand il a profité d'un service au cordeau de Ledy pour détendre sa grande carcasse et tromper Rigaud du plat du pied
« Quand il est arrivé à Strasbourg, il s'est trop mis la pression, il était un peu impressionné par le stade, le club... », expliquait Laurent Fournier au mois d'août.
Le coach, un peu contrarié mais pas inquiet, indiquait qu'il manquait juste un brin de confiance pour que la machine redémarre. « Il a quand même mis 17 buts l'an passé et il sait jouer au foot », ne cessait de répéter l'entraîneur des Ciel et Blanc. Il n'avait pas tort.
« Je voulais prouver aux gens d'ici qu'ils avaient bien fait de me prendre et ces deux buts vont me libérer », assure désormais Tristan Mbongo. Il reste, et le joueur des Pyrénées le sait bien, que ni lui, ni le Racing, ne peuvent se reposer sur leurs lauriers.
« Face à Gap, je savais que ce serait très compliqué, expose-t-il. L'an dernier, j'étais un peu dans la même situation avec Luzenac. A chaque fois qu'on allait chez un "gros", on était sur-motivé ».
Et Mbongo d'ajouter : « Pour le Racing, tous les matches vont être compliqués ». Si les Strasbourgeois parviennent, comme il l'ont fait par intermittence face à Gap, à utiliser à bon escient les côtés, ils le seront peut-être un peu moins.
« Je leur avais demandé de passer par les côtés, pour bouger la défense à cinq. J'avais aussi demandé à mes latéraux de monter, mais avec la fatigue, ce n'était pas simple », souligne Laurent Fournier.

« Du mal à trouver les intervalles et la profondeur »

Dans le jeu offensif, il a également fallu trouver des espaces le long des lignes de touche. Et ce n'est pas un hasard si les deux buts alsaciens sont venus de joueurs excentrés. Le premier, grâce à un débordement de Ledy, à droite et le deuxième, à la suite d'un coup de rein - et un beau coup de patte - de Ketkéophomphone.
« On a encore du mal à trouver les intervalles et la profondeur », analyse Mbongo, qui argue aussi d'un manque de fraîcheur « physique et mentale » face à Gap, dernière rencontre d'une série de trois disputés en une semaine.
« Mais tant qu'on gagne, ça me va, précise tout de même Tristan Mbongo. Après, c'est sûr que l'on n'a pas été excellent ».
L'attaquant fait preuve de lucidité pour le coup, mais avec cette deuxième victoire de la saison, le Racing pointe désormais à la 11e place de National, son meilleur classement depuis le début de saison.

_________________
C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches. Victor Hugo

Être riche, c'est avoir suffisamment de nourriture pour toute l'année Paysan Népalais

Tout ce qu'ils veulent c'est une France qui ferme sa gueule Dub Inc


20 Sep 2010 18:39
Profil Site Internet
Sélectionneur@InfosRacing
Sélectionneur@InfosRacing
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2003 22:27
Messages: 37513
Localisation: Strasbourg
Citation:
Mbongo touché

Auteur d’un but et d’une passe décisive hier, Tristan Mbongo, touché au psoas, a dû céder sa place à la pause, remplacé par Marcio, expulsé 20 minutes plus tard. « Tristan m’a permis de faire un bon coaching », ironise avec autodérision Laurent Fournier. « J’ai ressenti une douleur et j’ai préféré sortir », complète son attaquant. « J’ignore si j’en ai pour longtemps. »

Je me disais aussi il venait de faire sa meilleure mi-temps et était sorti ...

_________________
L'histoire est en marche ...


12 Déc 2010 19:28
Profil Site Internet
Manager général@Directoire
Manager général@Directoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 9 Nov 2003 21:26
Messages: 10697
Localisation: Longjumeau
Marque le but de la victoire hier soir pour Luzenac :!:


17 Aoû 2013 10:46
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 11 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com